Des restes humains découverts à Bel-Ombre: la victime agressée avec une barre de fer

Avec le soutien de
C’est à la Bel-Ombre que les restes humains avaient été retrouvés.

C’est à la Bel-Ombre que les restes humains ont été retrouvés.

Les conclusions du rapport post-mortem sur les restes humains retrouvés le 11 janvier dernier à Upper Choisy, à Bel-Ombre, sont tombées hier. La thèse de «foul play» est privilégiée.  La victime aurait été victime d’une agression. Un morceau de fer a été retrouvé dans son crâne.  

L’identité de la victime demeure toujours inconnue pour l’heure. Il s’agirait d’un homme âgé entre 30 et 40 ans mesurant à peu près 1m70.  Sa mort aurait eu lieu entre novembre et décembre 2017.  

C’est le 11 janvier dernier, suite à des informations précises, que la police de Bel-Ombre menée par l’inspecteur Seewoosungkur sous la supervision de l’assistant surintendant de police Appadu et les limiers de la Major Crime Investigation Team menée par le chef inspecteur Goolaup sous la supervision de l’assistant surintendant de police Gérard se sont rendus sur un terrain en friche à Upper Choisy, situé près de Chamarel.  Un crâne et des ossements ont été decouverts et récupérés.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires