Décès de Dilan Eléonore: le CCID à Tana pour enquêter

Avec le soutien de
Dilan Eléonore est mort à Madagascar dans des circonstances troublantes.

Dilan Eléonore est mort à Madagascar dans des circonstances troublantes.

Les choses vont vite. Une équipe du Central Criminal Investigation Department (CCID) se rend à Tananarive dans les jours à venir pour rencontrer leurs homologues malgaches. Le but est de récolter un maximum d’informations sur l’enquête locale instituée après le décès de Dilan Eléonore.

Ce jeune homme de 23 ans avait connu une fin tragique, le 24 novembre 2017, alors qu’il se trouvait à Antsirabe, Madagascar. Il s’y était rendu pour quelques jours de vacances aux côtés de sa mère qui travaille pour une compagnie de textile dans la Grande Ile. Dilan a été victime, semble-t-il, d’un délit de fuite. Les autorités malgaches n’ont cependant pas fait d’autopsie.

La cause of death officielle avait intrigué ses parents puisque son death certificate fait mention qu’il est mort, suite à une maladie non transmissible. Ils avaient alors demandé une exhumation pour pouvoir faire une autopsie. La justice a accédé à leur demande en janvier dernier. Fait marquant : le Dr Gungadin indique que le jeune homme a succombé après avoir reçu un coup à la tête. Le Dr Boolell, ancien médecin légiste qui l’avait assisté, est également arrivé à cette conclusion. Ces derniers ont constaté d’autres blessures sur la dépouille de Dilan. Les limiers du CCID auront donc du pain sur la planche lors de leur séjour dans la Grande Ile.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires