Platinum Card de Gurib-Fakim: «Mo pa kapav enpes dimoune dépans so kas»

Avec le soutien de
Ivan Collendavelloo lors PwC's Corporate Reporting Awards Night, au Hennessy Park Hotel, ce jeudi 1er mars.

Ivan Collendavelloo lors PwC's Corporate Reporting Awards Night, au Hennessy Park Hotel, ce jeudi 1er mars.

«Ce n’est pas à moi de lui dire ce qu’elle doit faire.» Déclaration d’Ivan Collendavelloo sur la polémique entourant les dépenses de la présidente de la République, dans la soirée de ce jeudi 1er mars. Il participait de la PwC's Corporate Reporting Awards Night, au Hennessy Park Hotel.

Le Deputy Minister a défendu bec et ongle Ameenah Gurib Fakim à l’issue de la cérémonie. «Je suis fier d’avoir proposé Ameenah Gurib-Fakim à la présidence du pays. Je suis persuadé qu’il y a une explication normale à ces dépenses. Mo pa capave empess dimoune dépans so kass.»

Ivan Collendavelloo espère aussi que l’express fera son «mea culpa» lorsque la «vérité éclatera». La présidente n’a toujours pas réagi suite aux révélations de l’express sur ses dépenses folles de septembre à novembre 2016. Le Planet Earth Institute (PEI) lui a, en effet, alloué une carte de crédit platinum de la Barclays Bank avec un plafond à Rs 1 M.

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires