Incitation à la haine raciale: libéré, Shabeer Nazurally doit… déménager

Avec le soutien de
Shabeer Nazurally est accusé d’avoir lancé des pierres sur des pèlerins dans le cadre de la fête Maha Shivaratree.

Shabeer Nazurally est accusé d’avoir lancé des pierres sur des pèlerins dans le cadre de la fête Maha Shivaratree.

Il lui est reproché d’avoir lancé des pierres sur les pèlerins qui se rendaient au Ganga Taloa dans le cadre de la fête Maha Shivaratree. Accusé provisoirement d’incitation à la haine raciale, Shabeer Nazurally a été libéré sous caution, ce jeudi 1er mars. Le magistrate Joypaul, de la cour de Flacq, ayant agréé sa demande de remise en liberté conditionnelle.

Toutefois, le magistrat Joypaul a ordonné à Shabeer Nazurally de… déménager. Mesure visant à préserver l’ordre public. De ce fait, Shabeer Nazurally se rendra chez un proche. Il a retenu les services de Mes Yousuf Ali Azaree et Shakeel Mohamed.

Lors de la précédente audience, le lundi 26 février, lorsque la motion de remise en liberté avait été débattue, l’inspecteur Appadoo a accusé Me Shakeel Mohamed de l’avoir menacé et humilié à l’intérieur de la salle d’audience. Ce qu’a récusé l’homme de loi. Affirmant que le policier, qui est affecté à la Criminal Investigation Division de Flacq, avait prévenu qu’il ferait une fausse déclaration contre lui.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires