Carte platinum de la présidente: Pravind Jugnauth fera-t-il pencher la balance?

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth et Ameenah Gurib Fakim en janvier 2017.

Pravind Jugnauth et Ameenah Gurib Fakim en janvier 2017.

La réunion hebdomadaire entre le Premier ministre et la présidente de la République devrait avoir lieu dans la matinée de ce jeudi 1er mars. Réunion qui promet d’être tendue, surtout après que l’express a révélé les folles dépenses d’Ameenah Gurib-Fakim. Le Planet Earth Institute (PEI) lui a, en effet, alloué une carte de crédit platinum de la Barclays Bank. 

Une affaire qui embarrasse fortement l’Hôtel du gouvernement. D’ailleurs, une conversation téléphonique entre le Premier ministre et le Deputy Prime Minister et leader du Muvman Liberater (ML), Ivan Collendavelloo, aurait eu lieu à ce sujet, confie une source proche de Pravind Jugnauth.  D’autant que la nomination d’Ameenah Gurib-Fakim au poste de présidente de la République est une proposition du ML, fait-on ressortir dans les milieu concernés. 

Sollicité, Ivan Collendavelloo s’est montré peu bavard. «Je suis très occupé. Je ne peux pas parler», a-t-il déclaré. Le ministre Sunil Bholah et le député du n°15, La Caverne–Phoenix, Showkutally Soodhun, ont également refusé de faire des commentaires. Tandis que le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, a indiqué qu’il ne peut commenter quelque chose «qu’il ne connaît pas».

«Chacun doit assumer ses responsabilités…»

Si c’est motus et bouche cousue au niveau de la majorité, il n’empêche que cette affaire est considérée comme étant très sensible. Une éventuelle démission de la chef de l’État entacherait les célébrations du cinquantième anniversaire de l’Indépendance. Sauf que cet énième scandale impliquant la présidente semble être la goutte de trop. «Chacun doit assumer ses responsabilités et savoir quand il faut step down !» laisset-on échapper. 

Du côté de l’opposition, le député du PTr, Shakeel Mohamed, dit préparer une motion de blâme contre la présidente. Alors qu’au MMM, on demande à Ameenah Gurib-Fakim de démissionner.
 

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires