Affaire Sobrinho et carte platinum: motion de blâme contre la présidente

Avec le soutien de
Shakeel Mohamed et Reza Uteem réclament la démission d’Ameenah Gurib-Fakim de la présidence de la République.

Shakeel Mohamed et Reza Uteem réclament la démission d’Ameenah Gurib-Fakim de la présidence de la République.

Une fois n’est pas coutume, le MMM et le PTr sont sur la même longueur d’onde. Ils réclament la démission de la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, après que le scandale de sa carte de crédit Platinum a éclaté.

C’est l’express, dans son édition du mercredi 28 février, qui a levé le lièvre. Ont été publiés des relevés de la Platinum Card de la Barclays Bank allouée à la présidente par Planet Earth Institute (PEI) pour la promotion de la fondation qui doit offrir des bourses de doctorat. Ceux-ci montrent des dépenses, fin 2016, qui sont hors du cadre professionnel, comme près d’un demi-million de roupies au duty free de Dubayy, ou autant en bijoux.

«La réputation de la présidence de la République et de Maurice est entachée.» Et pour le député du PTr Shakeel Mohamed, «la meilleure chose que Mme la Présidente devrait faire serait de démissionner». 

Il compte d’ailleurs présenter une motion de blâme contre Ameenah Gurib-Fakim à la rentrée parlementaire. «À la veille des célébrations du cinquantième anniversaire de l’Indépendance du pays, la présidence aurait dû nous faire honneur.» 

Shakeel Mohamed va encore plus loin. «Avec tout ce qu’on sait et ce qu’on a lu, il est clair que cette situation avec Sobrinho n’engage pas uniquement la présidente de la République mais aussi le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo. Ce dernier l’a défendue bec et ongles.» 

Même réaction du côté du MMM. Le député Reza Uteem estime qu’il serait mieux que la présidente présente sa démission. «Mme la présidente avait déclaré qu’elle n’était pas payée. Si les documents de l’express s’avèrent, il se trouve que ses dépenses personnelles ont été prises en charge par PEI, dont Álvaro Sobrinho est le fondateur. Comment appelle-t-on cela si ce n’est pas une forme de rémunération ?»
 

Motion de blâme de Shakeel Mohamed contre la présidente by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires