Les grands titres de l’express de ce jeudi 1er mars

Avec le soutien de

En une : la présidente embarrasse le PMO. Autres titres : un père taillade son fils au canif et «les appareils à Maurice étaient-ils en panne», se demande Aline Peltier. 

En une.

La présidente embarrasse le PMO

Le scandale des cartes de crédit de la Présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, ont mis les nerfs à rude épreuve au Bureau du premier ministre (PMO), hier. Même si des consultations pour une opération «damage control» ont déjà débuté, on laisse, d’emblée, entendre, que l’affaire embarrasse grandement le PMO. Au sein de l’opposition, on réclame le départ de la Présidente de la République. Le Parti Travailliste prévoit même de présenter une motion de blâme en ce sens à la rentrée parlementaire.

Un père taillade son fils au canif

Cinquante. C’est le nombre de points de suture qu’il a fallu lui poser pour refermer les plaies de cet adolescent de 15 ans. Le jeune homme a été blessé à la gorge, la nuque et au torse par nul autre que son père, la semaine dernière. Sa mère, révoltée, ne comprend pas pourquoi son ex-époux a attaqué l’adolescent avec un canif. Elle déplore l’inaction des autorités dans cette affaire car le père est toujours en liberté.

Séisme : «Les appareils à Maurice étaient-ils en panne ?»

Des secousses de magnitude 4 ont été enregistrées à La Réunion, mardi. À Maurice, la station météorologique de Vacoas a soutenu que les appareils n’avaient rien enregistré et qu’il s’agissait peut-être de séismes de très faible intensité. Pour Aline Peltier, ce séisme dont l’épicentre se situe à mi-chemin entre Maurice et La Réunion, était bien de magnitude 4. Reste à savoir si les appareils de Météo Maurice étaient en panne.

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires