Abus sexuel sur les enfants: les différents acteurs se concertent

Avec le soutien de
Rita Venkatasawmy, l’Ombudsperson for Children.

Rita Venkatasawmy, l’Ombudsperson for Children.

Comment prévenir l’abus sexuel sur les enfants? Comment réhabiliter les victimes ? Ce sont là des questions auxquelles s’est intéressé le bureau de l’Ombudsperson for Children. Celui-ci a, pendant trois mercredis consécutifs, réuni les différentes parties prenantes à son siège à Beau-Bassin pour une session de travail. 

«Il y a beaucoup de travail qui se fait à différents niveaux – le bureau de l’Ombudsperson for Children et celui du Directeur des poursuites publiques, la police, les organisations non gouvernementales, entre autres. Mais chacun fonctionne séparément. L’idée était d’amener les acteurs ensemble, dans l’intérêt supérieur de l’enfant», explique l’Ombudsperson for Children, Rita Venkatasawmy. 

Travailler sur les propositions

Cette série de rencontres mènera à la mise en place d’un sous-comité qui va travailler sur les propositions émises par les différents participants. «Ce sous-comité comprendra mon bureau, celui du Directeur des poursuites publiques et la Commission des droits humains. Toute autre institution qui souhaite être de la partie peut nous écrire à cet effet», poursuit notre interlocutrice. 

Elle ajoute que ce sous-comité soumettra un rapport au bout de ses délibérations. Ce document sera inclus dans le rapport annuel du bureau de l’Ombudsperson for Children et qui sera soumis à la présidente de la République, en fin d’année.

Dans les jours à venir, une équipe se rendra à Rodrigues pour mener un exercice similaire. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires