Faux permis de conduire: un policier serait un maillon important de ce réseau

Avec le soutien de
Après le démantèlement de deux réseaux, la police estime qu'au moins un millier de Mauriciens détiennent de faux permis.

Après le démantèlement de deux réseaux, la police estime qu'au moins un millier de Mauriciens détiennent de faux permis.

Nouveau rebondissement dans l’enquête sur les faux permis de conduire. Une semaine après le démantèlement d’un réseau opérant dans la région de Rose-Hill, l’enquête menée par le Central Criminal Investigation Department (CCID) s’oriente vers un policier. Ce dernier, qui serait un maillon important dans ce réseau, a été incriminé par le présumé cerveau, Neezam Hossenee, arrêté à Rose-Hill le 16 février, et une autre personne interrogée dans le sillage de cette affaire. Le CCID recueille le maximum de preuves à propos de cet officier de police, pour se rapprocher de lui.

De plus, depuis samedi dernier, plusieurs personnes ont été entendues aux Casernes centrales. Elles ont été convoquées par les hommes de l’assistant commissaire de police, Devanand Reekoye, et de son adjoint, le surintendant de police Seeparsad Mannaram, du CCID, car leurs noms figurent sur les documents saisis au domicile du boulanger Neezam Hossenee, à Camp- Levieux. L’homme de 54 ans, fiché au poste de police de Stanley comme un récidiviste notoire, est connu pour des cas d’escroquerie.

Avec le concours des officiers du licensing office de la Traffic Branch, ces enquêteurs ont aussi débuté, le week-end dernier, après la fermeture de ce bureau, un exercice de vérification dans la base de données. Le CCID veut ainsi découvrir comment Neezam Hossenee s’est procuré quatre anciennes fausses cartes d’identité avec quatre noms différents, toutes émises le 10 novembre 2010. Car outre les permis, cette enquête a permis de découvrir l’existence de plusieurs anciennes fausses cartes d’identité et de faux titres de propriété (contrats de terrains).

Cette affaire a éclaté le vendredi 16 février. Sur la base de certaines informations, la Special Anti-Robbery Squad de la Special Supporting Unit, menée par l’inspecteur Rajcoomar Seewoo, ceux de l’Anti-Robbery Squad de la division Sud, dirigés par les sergents Goodur et St-Mart et les hommes de l’inspecteur Kailash Derochoonee de la Criminal Investigation Division (CID) de Terre- Rouge, ont effectué un raid à 5 h 45, au domicile de Neezam Hossenee.

Cette opération a ainsi permis de saisir tout un attirail chez lui: un ordinateur portable, une imprimante, trois téléphones cellulaires, une clé USB, une centaine de faux permis de conduire, du papier utilisé pour en fabriquer, des formulaires utilisés pour prendre les empreintes des demandeurs de permis, de faux tampons de la Traffic Branch, plus d’une centaine de photos de passeport de plusieurs personnes, une somme de Rs 3 500, une fausse coupure de Rs 500, trois autres de Rs 1 000 et de 100 dollars américains .

Avec le démantèlement d’un réseau de faux permis dans le Nord, il y a deux semaines, par la CID de la Metropolitan Police de la division Nord et l’opération de la semaine dernière, le CCID pense qu’au moins un millier de faux permis de conduire seraient en circulation dans le pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires