Mauvais temps: les autorités concernées sur le qui-vive

Avec le soutien de
À Vacoas, les éléments de la GIPM et de la SMF étaient à pied d’œuvre ce samedi 24 février.

À Vacoas, les éléments de la GIPM et de la SMF étaient à pied d’œuvre ce samedi 24 février.

Le temps est loin d’être clément ces récents jours. Et ce n’est pas ce week-end que les choses s’amélioreront indique la station météorologique de Vacoas. Dans un communiqué émis ce samedi 24 février, la National Emergency Operations Command (NEOC) a indiqué que les autorités concernées sont sur le qui-vive et sont prêtes à intervenir n’importe quand.

Dans la foulée, la NEOC a lancé un appel au public afin de faire preuve de vigilance, notamment ceux qui se trouvent dans les régions du Sud, Sud-ouest et du plateau central.

La NEOC demande au public de suivre les consignes suivantes :

  • Eviter de s’aventurer dans les régions à risque notamment au bord des rivières, des cours d’eau ou des régions propices aux inondations ;
  • Éviter de se rendre dans les zones présentant de forts risques de glissements de terrain et d’éboulements ;
  • Les automobilistes doivent être vigilants car il y aura des poches de brouillard et des accumulations d’eau ;
  • Il est fortement déconseillé de garer les véhicules sur les drains, au bord des rivières, près des cours d’eau ou les régions propices aux inondations ;
  • Pendant les orages rester à l’abri et surtout éviter les arbres, les plaines, les collines, les montagnes ou les structures élevées ;
  • Eviter les sorties en mer ;S'assurer que les appareils électriques sont débranchés ;

De son côté, la National Disaster Risk Reduction Management Centre indique que des accumulations d’eau ont été notées dans plusieurs endroits du Sud notamment à Rivière-des-Anguilles et Tyack, entre autres.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires