Grande-Bretagne: nouvelle vente aux enchères d’un os de dodo

Avec le soutien de

3 800 livres sterling, soit environ Rs 178 600. C’est le prix de vente d’un os de dodo (NdlR, le fémur), vendu aux enchères, rapporte le site BBC News. Bien plus que la somme attendue, est-il indiqué. C’était lors d’une vente intitulée Out of the Ordinary, organisée par Sworders Fine Art Auctioneers, à Stansted Mountfitchet dans l’Essex, le vendredi 13 février.

L’acheteur a tenu à rester anonyme. Emmanuel Richon, conservateur du Blue Penny Museum et auteur de l’ouvrage Le réveil du dodo, s’indigne de cette nouvelle vente. Il souligne que depuis 2013, «cinq ventes ont eu lieu dans la région de Londres, mais il n’y en a eu aucune entre 1934 à 2013. Comment expliquer cette soudaine avalanche de ventes en si peu de temps et dans la même région ?»

Il attire l’attention sur un autre fait intrigant : le nom du vendeur. Il est présenté comme étant Eroll Fuller. Selon Emmanuel Richon, Eroll Fuller est auteur d’un livre sur le dodo et est un «ami personnel de Julian Hume, paléontologue bien connu à Maurice». Car impliqué dans les fouilles à Mare-aux-Songes, là où ont été retrouvés des ossements.

Os noir

Emmanuel Richon s’interroge sur la provenance de cet os qui vient d’être vendu, il y a moins d’une semaine. Celui-ci «est noir, comme tous les os vendus depuis cinq ans. Il provient donc de la Mare-aux-Songes».

Emmanuel Richon se dit attristé que tout cela se déroule sans que le gouvernement mauricien daigne lever le petit doigt. Au ministère des Arts et de la culture, on avance qu’«on n’était pas au courant de la vente de la semaine dernière».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires