Escroquerie de plus de Rs 700 M: Bhimla Ramloll brille par son absence en Cour

Avec le soutien de
Bhimla Ramloll ne s’est pas présentée en cour intermédiaire hier, mercredi 21 février.

Bhimla Ramloll ne s’est pas présentée en cour intermédiaire hier, mercredi 21 février.

Elle a présenté un certificat médical, par le biais de son homme de loi, Me Anupam Kandhai, pour expliquer son absence en cour intermédiaire hier, mercredi 21 février. Du coup, le procès intenté à Bimla Ramloll et à son époux Mohit, a été renvoyé au 10 mai.

Bimla Ramloll, qui gère la compagnie Sunkai, est accusée d’avoir escroqué Rs 753 857 800 à plusieurs personnes, en vertu de l’article 330 (1) du Code pénal. Les faits se seraient produits entre septembre 2012 et mars 2013. Il lui est reproché d’avoir incité des gens à investir dans cette compagnie, en leur promettant de gros retours sur investissement. Or l’argent n’aurait jamais été investi.

La femme de 44 ans fait aussi face à une accusation de blanchiment d’argent. Son mari, Mohit Ramloll, et elle ont fait l’acquisition, en janvier 2013, d’un terrain de 365,12 mètres carrés, pour un montant de Rs 2,6 millions. Somme soupçonné d’avoir été obtenue frauduleusement au travers du plan d’investissement dans la compagnie Sunkai. Ils sont poursuivis en vertu de l’article 3 (1) de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Act (FIAMLA).

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires