Irrigation Authority: un comité d’enquête institué

Avec le soutien de
Me Didier Dodin présidera le comité d’enquête.

Me Didier Dodin présidera le comité d’enquête.

Détournements de fonds allégués, opacité de certaines procédures, mauvaises relations industrielles, maldonnes alléguées… Les problèmes à l’Irrigation Authority sont légion. Tant et si bien que le ministère de l’Agro-industrie a mis sur pied un comité d’enquête pour faire la lumière sur ces allégations. Celui-ci a débuté ses travaux le lundi 12 février.

Le comité d’enquête est présidé par l’avocat Didier Dodin. Il aura pour assesseurs Abdool Kader Lotun, ancien directeur du Human Resource Management du ministère de la Fonction publique ;  Thakoordeeal Pawan, ex-directeur au ministère du Travail et consultant en management; et Baboo Balraj Sungkur Lutchmeea, assistant directeur au ministère de l’Angro-industrie. 

Me Didier Dodin et ses assesseurs ont été investis de trois missions. La première : faire un constat des relations industrielles conflictuelles au sein de l’Irrigation Authority. D’autant que plusieurs plaintes ont été faites jusqu’ici. Il s’agira, entre autres, de passer en revue les conditions de travail et voir si celles-ci sont en conformité avec les lois en vigueur. 

Le comité d’enquête devra également examiner les procédures concernant la résolution de conflits et la mise sur pied de comités disciplinaires. En sus, ils devront proposer un cadre légal permettant aux employés de faire des doléances sans crainte de représailles.

Autre volet de l'enquête : faire la lumière sur les allégations de détournements de fonds, de corruption et de maldonnes. À la suite de leur enquête, Me Didier Dodin et ses assesseurs feront des recommandations en vue de développer une structure de bonne gouvernance au sein de l’Irrigation Authority, dont un code de bonne conduite.

En dernier lieu, le comité d’enquête devra déterminer si les procédures du service des achats (procurement) sont faites en conformité avec les législations en vigueur. Ceux qui souhaitent déposer devant le comité d’enquête ont jusqu’au vendredi 23 février pour le faire savoir. A savoir que ces auditions seront enregistrées. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires