Maltraitance alléguée: une mère «innocentée» grâce à son fils de 2 ans

Avec le soutien de
Le personnel de l’hôpital Nehru soupçonnait l’habitante de Surinam de maltraitance infantile.

Le personnel de l’hôpital Nehru soupçonnait l’habitante de Surinam de maltraitance infantile.  

«J’ai trébuché lorsqu’un chien s’est mis à courir après moi. Je n’ai rien dit à ma mère car elle est souffrante.» C’est ce qu’a expliqué cet enfant de 2 ans à son médecin traitant à l’hôpital Jawaharlal Nehru, Rose-Belle, après avoir repris connaissance, hier, dimanche 18 février. Il s’était évanoui quelques jours plus tôt lorsqu’il avait été admis suivant une fracture du pied. La maman du petit a fait l’objet d’une enquête pour maltraitance infantile après que le personnel de l’hôpital a alerté les autorités.

La semaine dernière, cette mère de trois enfants et habitant Surinam, avait transporté son fils à l’hôpital de Souillac alors qu’il se plaignait d’avoir mal au pied. «Les médecins l’ont renvoyée à la maison en lui disant que son fils s’était foulé le pied. Ils lui ont même donné du baume pour soulager la douleur. Mais l’état de santé du petit avait empiré», raconte un proche.

C’est alors que la mère du petit aurait décidé, cette fois-ci, de l’emmener à l’hôpital de Rose-Belle. Après avoir examiné l’enfant, les médecins lui ont fait une radio et ont découvert qu’il s’était fracturé le pied. Suivant l’intervention chirurgicale, le garçonnet a perdu connaissance. Soupçonnant un cas de maltraitance, l’hôpital a alerté la police. La Criminal Investigation Division de Rivière-des-Anguilles a interrogé la mère ainsi que la grand-mère de l’enfant.

La maman du petit, qui vit séparément de son époux, ne comprend toujours pas pourquoi on l’a soupçonnée de maltraitance infantile. «Je ne comprends plus rien. Je n’ai jamais maltraité mes enfants. Zot in fatig mo latet.» Les voisins abondent dans le même sens. «Li pa enn zenfan maltrété. Kot so mama alé, li amen li. Madam la zamé inn bles so bann zenfan», confie une voisine.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires