Agalega: oui à une piste d’atterrissage, non à une base militaire

Avec le soutien de
Les Agaléens verront l’aménagement d’une nouvelle piste d’atterrissage.

Les Agaléens verront l’aménagement d’une nouvelle piste d’atterrissage.

Y aura-t-il une base militaire sur Agalega ? La question de l’express était claire. Cependant, une source haut placée du gouvernement a préféré ne pas y répondre. Devant notre insistance, elle déclarera : «Nous avons signé un accord pour une piste d’atterrissage.» Les médias indiens sont, eux, plus loquaces…

«The agreement is very important for India, as it works hard to mark a military presence in both Seychelles and Mauritius (Agalega island), in its drive to extend its strategic footprint in the Indian Ocean», affirme le Times of India du 28 janvier, faisant état d’un accord signé avec les Seychelles pour le développement d’infrastructures militaires sur l’archipel. Dans l’édition du 14 février, ce journal écrit que l’accord de l’Inde avec les Seychelles est similaire à celui de l’Inde avec Maurice.

Arnaud Poulay, secrétaire général de l’Agalega Mauritius Partnership Association, promet que les membres de son association se battront jusqu’au bout pour que cela n’arrive pas. «Nous sommes d’accord avec le projet de piste d’atterrissage parce qu’il faut du développement mais pourquoi une base militaire ? Nous ne voulons pas de ça. Dépi 2008 pé koz sa. Nou déterminé pou lager zisko bou», martèle-t-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires