L'express leaks du dimanche 11 février au vendredi 16 février

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Kaya, non

À moins d’un mois des célébrations du 12 mars, une partie des 11 tableaux du spectacle serait encore floue. Pour ce qui est du final, certains avaient déjà imaginé des feux d’artifice sur un montage de plusieurs chansons comprenant «Simé lalimier» de Kaya. Mais cette proposition n’aurait pas trouvé grâce auprès des organisateurs, qui insistent pour que ce soit «Lamé dan lamé».

Police en attente

Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? Rien. Même pas le moindre petit sou n’a encore été perçu par les policiers qui ont travaillé pour l’élection partielle du 17 décembre. Une situation qui commence à provoquer la grogne au sein de la force policière.

Trafic d’enfants

Le repérage de femmes enceintes en situation de précarité se fait-il donc à Maurice? C’est ce que semble indiquer ce cas dans lequel une femme a été encouragée, voire forcée, à donner son enfant en adoption. Ce, après que des informations sensibles pour elle ont été communiquées à autrui. D’aucuns disent que ce n’est nullement un cas isolé.

Vandermeersch se vide-t-elle ?

Plusieurs maisons sur la rue Vandermeersch, plus précisément ceux en bordure de la promenade Roland Armand, ont été mises en vente. Pour la plupart, il s’agit de grandes maisons familiales qui seront délaissées à cause du projet Metro Express. Certains habitants n’hésitent pas à dire qu’ils ont l’impression que bientôt, à leur réveil, ils risquent de tomber nez à nez avec un tram en ouvrant la porte.

Présence intrigante

La présence de cette ressortissante étrangère ne faisant pas partie d’une délégation quelconque lors d’une soirée officielle organisée conjointement par l’État intrigue. D’autant qu’elle est restée aux côtés d’un membre haut placé du gouvernement et est repartie à bord de la Mercedes de fonction de celui-ci. Il s’avère que c’est l’invitée spéciale de ce membre du gouvernement et qu’elle est au pays pour négocier un partenariat entre sa banque et le gouvernement mauricien.

Le PTr et la weed

Le débat au sein du Parti travailliste a été lancé sur la dépénalisation du gandia comme l’une des solutions pour combattre les drogues synthétiques. Toutefois, il n’y a pas eu de consensus sur le sujet, considéré comme étant «sensible».

En eaux troubles…

Une lettre anonyme cause un vif émoi dans le milieu logistique. L’auteur dénonce les relations incestueuses et privilégiées qu’entretient une ligne maritime avec un transitaire. Et cela, au détriment des autres acteurs dans le milieu. Le transitaire incriminé a vite fait de tout nier. Affaire à suivre…

Ce qui reste du MTC...

À deux semaines de l’assemblée élective du Mauritius Turf Club, les agitations sont palpables à l’extérieur de la piste, où la course pour se procurer le plus grand nombre de «proxy votes» serait déjà lancée. Ce qui n’est pas au goût de certains membres du club, qui ne cacheraient pas leurs intentions d’alerter l’«Electoral Supervisory Commission». Voilà pourquoi peutêtre un ancien président disait à «l’express», cette semaine, qu’il ne reconnaît plus son club, autrefois une institution.

Loyauté diluée

Celui qui était considéré comme l’un des plus ardents défenseurs de Navin Ramgoolam semble avoir définitivement tourné casaque. Ainsi, mardi, il a accueilli en grande pompe Pravind Jugnauth au temple de Triolet lors d’une prière.

Nous sommes C. L.

Après la grotesque sortie des groupuscules sectaires contre notre journal, plusieurs lecteurs nous ont appelés pour témoigner de leur sympathie. Ainsi plusieurs ont laissé leurs coordonnées : «Nous sommes C. L. (initiales du journaliste qui a signé le reportage). Dites à vos détracteurs de nous appeler.» Un de ces lecteurs a d’ailleurs consenti à nous exposer son point de vue à visage découvert. Voir plus loin.

Charlatan dénoncé

Une personne qui se fait beaucoup d’argent sur la crédulité des Mauriciens sera dénoncée sous peu par l’une des publications de La Sentinelle. C’est probablement l’enquête la plus humoristique de nos journalistes. À lire.

De l’antisémitisme pour commencer ?

Un jeune néophyte de la politique a indiqué sur les réseaux sociaux qu’il pourrait se laisser tenter par de l’antisémitisme en l’absence d’une flexibilité israélienne vis-à-vis de la Palestine. C’est toutefois incertain si ce néophyte, qui s’est fait connaître durant la campagne électorale à Belle-Rose-Quatre-Bornes, partage la même opinion que son leader sur la question.

Le guide n’aimait pas les Awards

Louable initiative que celle de ce journal que de penser à offrir une récompense, dans le cadre des 50 ans d’Indépendance, pour saluer le travail de «l’express» et de son père spirituel, le Dr Philippe Forget, dans le combat sans relâche mené en faveur de l’indépendance de Maurice, et de la lutte subséquente pour une diversification économique du pays. Mais nos sympathiques confrères ne pouvaient pas savoir que le Dr Forget avait horreur des récompenses et avait refusé plus d’un prix de son vivant. Ceux qui ont pris le relais ont compris l’essence même de cette posture qui ne fléchira jamais...malgré toutes les fleurs ou roches qu’on jettera sur notre route journalistique.

Jusqu’où va la petitesse?

Le PM a prodigué de bons conseils contre le tabagisme cette semaine. Réaction déplorable des internautes : ils se partagent cette capture d’écran d’un compte Twitter attribué à une des filles de PJ. Deux boîtes de Marlboro traînaient sur son bureau en 2014.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires