Découverte de 34 cadavres dans une fosse commune en Syrie

Avec le soutien de
L'armée syrienne a découvert une fosse commune.

L'armée syrienne a découvert une fosse commune.

L'armée syrienne a découvert une fosse commune contenant 34 cadavres de personnes exécutées par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans la province de Raqa, dans le nord du pays en guerre, a indiqué vendredi l'agence officielle Sana.

Cette découverte macabre a eu lieu dans une région contrôlée par les forces du régime de Bachar al-Assad près de la localité de Ramthan, dans l'ouest de la province de Raqa. 

«Les corps de 34 martyrs, des civils et des militaires exécutés par Daech, ont été découverts dans la fosse commune» sur la base d'informations fournies par des habitants, selon Sana. «Ils ont été transférés à l'hôpital militaire d'Alep en vue d'une identification». 

Fin décembre, deux charniers ont été trouvés dans des régions sous contrôle du régime, également dans l'ouest de la province de Raqa. Les médias d'Etat avaient ensuite affirmé que plus de 150 cadavres avaient été retirés de ces charniers. 

En décembre 2014, les corps de 230 personnes exécutées par l'EI ont été découverts dans une fosse commune dans la province de Deir Ezzor (est). Les cadavres étaient tous des membres de la tribu d'Al-Chaaytat qui combattait l'EI. 

L'armée syrienne contrôle la partie orientale de Deir Ezzor ainsi que de larges pans de l'ouest et du sud de la province de Raqa.    

L'organisation jihadiste est responsable de multiples exactions -viols, exécutions, rapts...-dans les territoires conquis en 2014 en Syrie.

Essuyant de nombreux revers ces derniers mois, elle a été chassée de tous les centres urbains qu'elle occupait et ses derniers combattants sont confinés dans quelques poches de Syrie.   

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires