Air Mauritius: un homme d’affaires dit avoir perdu plus de Rs 800 000 en plein vol

Avec le soutien de
Le vol s’est produit lorsqu’il s’est envolé pour Hong Kong à bord d’un avion d’Air Mauritius.

Le vol s’est produit lorsqu’il s’est envolé pour Hong Kong à bord d’un avion d’Air Mauritius.

Rs 890 752,89. C’est la somme que l’homme d’affaires Vinaye Dahoo dit avoir perdue alors qu’il voyageait à bord d’un avion d’Air Mauritius. Par le biais de son avocat, Me Imtihaz Mamoojee, et de son avouée, Me Dya Ghose-Radhakeesoon, il a fait servir une mise en demeure à la compagnie d’aviation nationale. Il réclame que son argent lui soit restitué, ainsi que des dommages de Rs 500 000.

L’homme d’affaires raconte qu’il s’est envolé pour Hong Kong, le 7 décembre 2017, à bord d’un avion d’Air Mauritius. Il s’y rendait pour affaires. «Avant de procéder au check-in desk, je me suis dirigé vers la douane pour déclarer mon argent, Rs 890 752,89 en devises», explique Vinaye Dahoo.

Il dit avoir placé son argent dans une enveloppe qu’il a gardée dans son bagage à main. «En montant à bord, j’avais placé le sac dans le compartiment à bagages (overhead compartment) de l’avion, conformément aux règlements», poursuit Vinaye Dahoo, qui révèle être détenteur d’un Kestrel Flyer Gold Card depuis presque 20 ans.

Bagage sens dessus dessous

Stupéfaction lorsque l’avion atterrit à Hong Kong. Avant de descendre de l’avion, Vinaye Dahoo dit avoir vérifié son bagage à main. «J’ai été choqué de constater que l’enveloppe dans laquelle j’avais mis mon argent ne se trouvait plus dans mon sac.» Ce n’est pas tout. Son sac était sens dessus dessous… «J’en ai aussitôt informé un membre d’équipage de cabine.» 

Sauf que… «la responsable a non seulement négligé ma plainte mais n’a pas non plus enregistré mes doléances, ni pris mon nom et mes coordonnées». Au dire de Vinaye Dahoo, rien n’aurait été fait pour retrouver l’enveloppe. 

À sa descente d’avion, l’homme d’affaires a porté plainte auprès de la police de Hong Kong, à l’aéroport. Il en a fait de même auprès de la police de l’aéroport de Plaisance à son retour au pays, le 12 décembre 2017. Et Vinaye Dahoo a également alerté la compagnie d’aviation nationale. «On ne m’a pas pris au sérieux», déplore Vinaye Dahoo. 

Réputation entachée

Il estime qu’Air Mauritius a fait preuve de négligence et n’a pas pris des initiatives concrètes pour retrouver son argent. L’habitant de Cassis soutient avoir été moralement affecté car cet incident, avance-t-il, a entaché sa réputation. 
 
«Cela a causé préjudice à mon client car il a dû débourser de l’argent additionnel lors de son voyage et ne pouvait honorer ses dettes auprès de ses fournisseurs à Hong Kong», souligne Me Imtihaz Mamoojee.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires