Les légumes importés introuvables sur le marché

Avec le soutien de
Les consommateurs seraient obligés d’acheter des légumes en mauvais état dans les marchés.

Les consommateurs seraient obligés d’acheter des légumes en mauvais état dans les marchés.

La pénurie de légumes perdure dans le pays. Pourtant, cela fait plus de trois semaines que l’Agricultural Marketing Board (AMB) en importe. Leurs prix ont même été fixés par le ministère de l’Agro-industrie. Notamment les carottes et les haricots à Rs 37,50 le demi-kilo et le chou-fleur à Rs 57,50 la livre. Toutefois, ils sont introuvables dans les marchés et les foires, selon des consommateurs. Du coup, ils n’ont d’autre choix que d’acheter des légumes locaux, souvent en mauvais état. 

Interrogé, un porte-parole de l’Office du marché a indiqué que la vente se fait aux maraîchers et aussi dans ses points de vente à travers le pays. «Nous avons reçu des plaintes de la part des consommateurs. Mais une fois les légumes livrés, nous ne pouvons pas dire comment ils sont vendus. Normalement, ces légumes sont commercialisés en sachets. Mais il nous revient que la vente se fait au détail.» 

Il ajoute que les légumes importés ne peuvent pas satisfaire la demande. À titre d’exemple, dit-il, l’AMB a importé 50 tonnes de carottes alors que la consommation est de 100 tonnes par mois, voire plus en cette période de carême. 

Néanmoins, le porte-parole a indiqué que d’autres cargaisons sont attendues dans les jours à venir. En effet, 50 tonnes de haricots, 50 tonnes de carottes et 50 tonnes de choux arrivent par bateau, en provenance de l’Inde. Les prix seront connus ultérieurement. 

Par ailleurs, le ministère de l’Agro-industrie a accordé de nouveaux permis à des importateurs. Mais ces derniers doivent vendre leurs légumes à des hôtels.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires