Meurtre à Cottage: Chandee Gonnoo a été égorgée

Avec le soutien de
C’est dans la soirée d’hier, jeudi 15 février, que le corps sans vie de Chandeemooniah Gonnoo a été retrouvé à son domicile, à Cottage.

C’est dans la soirée d’hier, jeudi 15 février, que le corps sans vie de Chandeemooniah Gonnoo a été retrouvé à son domicile, à Cottage.

A stab wound to the neck. C’est la conclusion de l’autopsie pratiquée par le Dr Prem Chamane, Police Medical Officer. Il a également constaté des bleus sur l’avant-bras et le visage de Chandeemooniah Gonnoo. Le corps sans vie de cette habitante de Cottage âgée de 68 ans a été retrouvé hier, jeudi 15 février, à son domicile.

Selon les premières indications, la sexagénaire aurait été victime d’un vol qui a mal tourné. L’antivol a, en effet, été forcé et l’armoire se trouvant dans la chambre de  Chandeemooniah Gonnoo a été défoncée.

«La maison de cette dame a été cambriolée à deux reprises. Elle vivait seule et je la connaissais très bien», explique Ajay Doongoor, un voisin. C’est d’ailleurs lui qui a alerté les autorités. D’ajouter que sa propore maison a reçu la visite de voleurs à trois reprises dans le passé.

Les funérailles de Chandeemooniah Gonnoo sont prévues cet après-midi.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x