Éducation: 16 lauréats de plus en 2019

Avec le soutien de
Les élèves du college Lady Sushil Ramgoolam, à Triolet, en liesse autour de leur lauréate, le 5 février.

Les élèves du college Lady Sushil Ramgoolam, à Triolet, en liesse autour de leur lauréate, le 5 février.

La nouvelle devrait faire des heureux. Les candidats du High School Certificate de la cuvée 2018 pourraient se voir offrir 16 bourses additionnelles. Celles-ci seront destinées uniquement aux élèves des collèges régionaux, afin de les encourager à y rester pour continuer leurs études.

Cette mesure, annoncée dans le cadre de la réforme éducative, devrait prendre effet avec la création des académies en 2021. Mais il nous revient que le ministère de l’Éducation met les bouchées doubles pour que les 16 bourses soient prêtes dès 2019.

D’ailleurs, un comité a été mis sur pied au sein du ministère. Le but : finaliser les modalités des bourses qui seront offertes aux 16 meilleurs candidats régionaux. «Nous voulons que le programme soit lancé le plus tôt possible. Si le comité arrive à une décision dans les temps, les candidats du HSC de cette année pourraient y prétendre», affirme une source proche du dossier.

Du reste, très peu d’informations ont filtré sur les modalités discutées. Cependant, il nous revient que la volonté du ministère est que le montant de la bourse ne soit pas inférieur à celui d’une additional scholarship au niveau national, soit de Rs 360 000 par année. Au cas où le boursier décide de poursuivre ses études à l’étranger.

Comme précédemment annoncé par la ministre de l’Éducation, les 16 bourses seront réparties dans les différentes régions, à savoir quatre pour chaque région. Les élèves se trouvant dans les collèges régionaux pourront aussi prétendre aux bourses nationales.

«La raison derrière l’octroi de ces nouvelles bourses et d’encourager les élèves à rester dans leurs collèges régionaux», souligne-t-on du côté du ministère de l’Éducation. En effet, on avance qu’il faut que tous les collèges régionaux puissent produire des lauréats.

Une décision qui est favorablement accueillie par Roshan Boodnah, président de la Government Secondary School Teachers’ Union. «Cela représentera un boost énorme pour les écoles régionales. Et surtout, cela aidera à changer la mentalité des élèves et des parents. Il faut que nous puissions donner la chance à d’autres Luciano Azor.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires