Escroquerie alléguée: «Husein Abdool Rahim a tenté de réfuter tous les points contre lui»

Avec le soutien de
Me Sharma Bandhu, avocat de Husein Abdool Rahim. © Doreck Clair

Me Sharma Bandhu, avocat de Husein Abdool Rahim. © Doreck Clair

Sa version des faits était attendue. Husein Abdool Rahim, connu des Mauriciens dans le cadre du Yerrigadoogate, a été interpellé par la police de Trou-aux-Biches, ce mercredi 14 février, à la suite d’une plainte  pour escroquerie déposée contre lui, le 9 février. Interrogé, son avocat, Me Sharma Bandhu, avance qu’à ce stade, la police n’a pas de raison de placer son client en état d’arrestation vu qu’il a été en mesure de réfuter les allégations contre lui. 

 Pour rappel, une femme de 49 ans accuse Husein Abdool Rahim de lui avoir escroquée une somme de Rs 150 000. Elle a porté plainte au poste de police de Trou-aux-Biches, le vendredi 9 février. Elle soutient qu’elle cherchait une maison à travers un agent immobilier. Husein Abdool Rahim s'est présenté et lui aurait alors suggéré un logement à Calodyne. 

Toujours dans sa plainte, la quadragénaire affirme que l'homme en question se serait présenté comme le beau-frère du propriétaire de la maison et qu’il se serait chargé de récupérer un versement de Rs 150 000, tout en lui faisant signer des documents y relatifs. Toutefois, le propriétaire, contacté, a informé la quadragénaire que Husein Abdool Rahim n’est pas son beau-frère.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires