Football/Chine: la fédération instaure de nouvelles règles sur les transferts après l'affaire Bakambu

Avec le soutien de
La Fédération tente ainsi de combler les failles de la législation actuelle autour des transferts de joueurs étrangers, mis au jour au travers de l'affaire entourant Cedric Bakambu.

La Fédération tente ainsi de combler les failles de la législation actuelle autour des transferts de joueurs étrangers, mis au jour au travers de l'affaire entourant Cedric Bakambu.

Les équipes chinoises de Super League tentant d'éviter de régler la taxe équivalente au montant du transfert des stars étrangères pourraient se voir retirer des points au championnat, a annoncé lundi la Fédération de football chinoise (CFA).

Selon le bulletin émis lundi soir par la CFA, les clubs réfractaires pourraient se voir amputer de jusqu'à 15 points en Super League. Ils pourraient également se voir empêcher d'enregistrer officiellement leurs nouveaux joueurs tant que tous les détails des contrats de transfert et les preuves de paiement n'auront pas été fournis à la Ligue.

La Fédération tente ainsi de combler les failles de la législation actuelle autour des transferts de joueurs étrangers, mis au jour au travers de l'affaire entourant Cedric Bakambu, cédé par Villarreal à Goan, mais dont le transfert n'a toujours pas été officialisé par le club pékinois.

Selon des experts et les médias chinois, Goan tenterait ainsi d'éviter de s'acquitter de la nouvelle taxe instaurée en mai 2017 et qui frappe tous les transferts des joueurs étrangers supérieurs à 45 millions de yuans (5,7 M EUR).

Ces nouvelles règles plus restrictives ont été mises en place «en prenant en compte les nouvelles réalités apparues récemment dans le processus actuel d'enregistrement des transferts de joueurs», a indiqué la CFA, sans plus de détails.

Les clubs qui tenteraient d'échapper à la taxe se verront retirer un point dans leur classement au championnat chinois en cas de transferts allant jusqu'à 45 millions de yuans. Le nombre de points retirés pourra ensuite aller jusqu'à 15 pour les transferts dépassant les 360 millions de yuans (46 M EUR).

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires