Curepipe: Danny Chellen destitué, Tourawtee Gohkool élue adjointe au maire

Avec le soutien de
La nouvelle adjointe au maire de Curepipe, Tourawtee Gohkool aux côtés du maire, Hans Marguerite, vendredi 9 février.

La nouvelle adjointe au maire de Curepipe, Tourawtee Gohkool aux côtés du maire, Hans Marguerite, vendredi 9 février. 

«C’est une première pour moi. Je suis très émue.» Propos de Tourawtee Gohkool. C’est à l’unanimité que la candidate du Mouvement socialiste militant (MSM) a été élue au poste d’adjointe au maire de Curepipe. L’élection s’est déroulée ce vendredi 9 février en présence des ministres Stephan Toussaint, Etienne Sinatambou et Eddy Boissézon ainsi que du maire Hans Marguerite.

Interrogée, la nouvelle adjointe au maire explique qu’il a fallu attendre six mois pour qu’elle occupe ce poste. «Mo ti konfian, mé sé apré six mwa ki zot inn réalisé ki kitsoz ti bizin koumsa.» Ses priorités ? «La rénovation de l’hôtel de ville, la construction des drains et la remise en forme du cimetière Bigara, entre autres», confie-t-elle.

Cette élection survient après la destitution de Danny Chellen, issu du Parti mauricien social-démocrate. C’est Ashley Mungapen, conseiller du MSM, qui a présenté cette motion. Au sein du conseil municipal, les élus du parti soleil ont insisté sur le fait que Danny Chellen ne pouvait occupait les fonctions d’adjoint au maire. Devant cette tournure, les conseillers du PMSD ont effectué un walk-out.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires