Recrutements à la MBC: une lettre de dénonciations pousse l’ICAC à enquêter

Avec le soutien de
Selon le directeur général de la MBC, Mekraj Baldowa, les trois personnes concernées ont été recrutées en free-lance.

Selon le directeur général de la MBC, Mekraj Baldowa, les trois personnes concernées ont été recrutées en free-lance.

Des documents ont été emportés. Ils seront épluchés par les limiers de l’Independent Commission against Corruption (ICAC). La commission anticorruption mène l’enquête à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) suivant l’envoi d’une lettre de dénonciations quant à certains recrutements.

Le directeur général de la MBC, Mekraj Baldowa, confirme qu’il y a une enquête de l’ICAC. Celle-ci a démarré il y a deux semaines et concerne, selon lui, le recrutement de trois personnes. «Autant que je sache, ces personnes, notamment des mixeurs et des techniciens de la musique, ont été recrutées en free-lance. La MBC n’a besoin de leurs services qu’une ou deux fois.»

En novembre dernier, une trentaine de personnes ont été recrutées à la MBC, surtout pour la réorganisation des informations. La radio a été séparée de la télévision et des bulletins d’informations séparés de la télévision sont diffusés. C’est à la suite d’un Talent Search, organisé en avril de l’année dernière, que plusieurs jeunes ont été appelés à passer des screen et voice tests. Une pré-sélection des candidats a été établie à partir de septembre et les interviews ont démarré par la suite.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires