Eric Leal: «Maurice a regagné la confiance des principales marques»

Avec le soutien de
Eric Leal, CEO du Groupe Leal.

Eric Leal, CEO du Groupe Leal.

Quel regard portez-vous sur les activités de Leal automobile à Maurice ?
À Maurice, le Groupe Leal va certainement réussir à enregistrer plus de 3 000 véhicules neufs cette année, un chiffre jamais atteint par aucun autre concessionnaire automobile à Maurice. Déjà, en 2016, nous avions franchi la barre des 2 000 unités, avec 2 295 unités. À fin novembre, la marque Kia était le leader du marché des voitures, comme en 2012, 2013 et 2014. Les marques Renault et Mitsubishi, de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, sont aussi en forte progression. Du côté de BMW, nous avons passé le cap de la centième livraison de voiture rechargeable en octobre.

Pourquoi les Mauriciens se tournent-ils davantage vers les voitures neuves ?
Les différentes baisses de taxe à la mi-2016 et le renouvellement des gammes ont grandement boosté le marché du neuf. De plus, les nouvelles réglementations font que le marché mauricien a regagné la confiance des constructeurs. Ce qui fait qu’ils nous font des offres plus compétitives dues au nouveau potentiel que présente le marché. Comme tout le monde rêve d’une voiture neuve, qui vient avec des termes de garantie de 3 à 7 ans en moyenne, et les véhicules neufs étant plus  accessibles, cela a boosté nos ventes.

Quelles seront les nouveautés de Leal ?
Chez BMW, nous venons de recevoir une X3 renouvelée de A à Z. Le SUV X2 viendra renforcer la gamme dès le premier quadrimestre. Chez Mini du Groupe BMW, nous avons récemment lancé le très sportif et écologique SUV Countryman Se PHEV rechargeable. Après le SUV Outlander PHEV rechargeable, Mitsubishi produira bientôt le nouveau SUV Eclipse Cross pour Maurice. Chez Renault, le SUV Duster est disponible avec la boîte automatique, et le Sandero Stepway a été récemment relooké. Chez Kia, les best-sellers Picanto et Rio ont été remplacés par des modèles à 100% relookés en 2017. Le SUV Sportage en motorisation 1.6 Turbo GDi et 1.6 GDi est, pour sa part, la star du marché.

Comment s’annonce 2018 pour la compagnie?
2018 s’annonce de bon augure. La croissance et de nombreuses surprises seront au rendez-vous. Nous aurons plusieurs extensions de gammes qui vont nous permettre de couvrir de nouveaux segments de marché. Ce sera aussi l’année des grandes surprises pour nos clients tant en matière de voitures de sport que de SUV. Nous habitons peut-être dans une petite île, mais les constructeurs automobiles nous aiment beaucoup !

On parle beaucoup de voitures électriques. Est-ce que cette voiture dite écologique remporte du succès auprès des Mauriciens ?
Nous commercialisons les Renault ZOE et BMW i3 électriques, la Mini Countryman PHEV, le  Mitsubishi Outlander PHEV et six autres modèles de BMW PHEV. Ces modèles sont tous rechargeables à la maison sur une prise normale, ou sur une borne rapide que Leal Energie peut installer pour les clients. Certains modèles rechargeables vous offrent une autonomie allant de 25 km à 300 km en tout électrique, pour une conduite silencieuse et avec zéro pollution en sortie d’échappement. Notre objectif est d’atteindre, cette année, plus de 110 modèles rechargeables.

Leal Automobile s’est installée à La Réunion. Comment se portent vos activités sur l’île soeur ?
Les ventes de voitures chez Leal Réunion devraient croître d’au moins 21 % cette année,  comparativement à 2016, grâce en partie à l’ouverture de notre nouveau showroom au coût approximatif Rs 400 millions à Saint-Denis. Ce qui amènera les ventes de modèles BMW à 800 approximativement. Leal Réunion brasse un chiffre d’affaires d’environ Rs 2,2 milliards et a été profitable sur les trois dernières années.

Avez-vous des plans d'expansion à l’île soeur?
Nous venons d’ouvrir un quatrième showroom Apple, à Saint-Pierre, le mois dernier. Au total, les quatre showrooms Apple et les deux de BMW/MINI emploient plus de 100 personnes.

D'autres pays de la région vous intéressent?
Nous sommes aussi distributeurs officiels BMW et Volvo Construction Equipment pour Madagascar et les Seychelles ; nous avons nommé des concessionnaires locaux dans ces deux pays. Avec Microsoft et Symantec, nous couvrons un vaste territoire qui comprend aussi des pays d’Afrique pour certains produits. Environ 33 % du chiffre d’affaires du groupe sont réalisés en dehors de Maurice.

Revenons sur le marché local. Pensez-vous qu’il existe une compétition saine sur le marché des voitures neuves ?
Pour un marché de seulement 9 000 véhicules en moyenne, nous avons beaucoup de marques présentes à Maurice. Autant que pour 30 000 véhicules à La Réunion ! Les importateurs mauriciens sont des familles, des groupes mauriciens et aussi des sociétés étrangères. Nous avons donc une compétition accrue comme sur des marchés «matures». Le niveau d’investissement dans les concessions est d’un niveau international, et continuera de s’améliorer car les constructeurs ont un focus, un intérêt pour Maurice en tant qu’exemple en Afrique. Je pense vraiment que Maurice a un rôle à jouer dans la région, comme le Groupe Leal le fait déjà dans l’automobile et l’informatique.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires