Le cancer en hausse chez les femmes et en baisse chez les hommes

Avec le soutien de
(Photo illustration) Au total, 2 607 nouveaux cas de cancer ont été enregistrés en 2016.

(Photo illustration) Au total, 2 607 nouveaux cas de cancer ont été enregistrés en 2016.

La prévalence du cancer a grimpé de 10,1% chez les femmes. Elle a, dans le même temps, accusé une baisse de 2,2% chez les hommes. C’est ce qui ressort des dernières statistiques du registre national du cancer dans un communiqué du ministère de la Santé émis ce mercredi 7 février 2018.

Au total, 2 607 nouveaux cas de cancer ont été enregistrés en 2016. De ce nombre, 1 549 sont survenus chez les femmes, ce qui représente une augmentation par rapport à 2015. Les 1 058 nouveaux cas recensés chez les hommes représentent une diminution relativement à 2015.

Les cancers les plus répandus

Le cancer le plus fréquent chez les femmes est le cancer du sein suivi du cancer colorectal et du cancer du col de l’utérus, alors que chez les hommes, le cancer colorectal, le cancer de la prostate et le cancer du poumon demeurent les cancers les plus courants.

La mortalité due au cancer, en hausse au cours de la dernière décennie, a atteint un total de 1 342 décès en 2016. Un total de 631 décès chez les hommes et 711 chez les femmes ont été recensés en raison du cancer.

Les activités du ministère

Par ailleurs, le ministère de la Santé organise une série d’activités en février pour marquer la Journée mondiale contre le cancer, observée le 4 février. Le lancement des activités se tiendra le jeudi 8 février 2018 au centre de jeunesse de Rivière-du-Rempart avec un dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus. Le programme comprendra également une exposition sur un style de vie sain et une alimentation saine.

Les autres activités prévues sont des programmes télévisés et des causeries sur les radios en vue de sensibiliser le public aux risques du cancer. Il y aura également des causeries et campagnes de sensibilisation dans des centres communautaires, centres de femmes, centres sociaux, centres de santé et écoles sur les facteurs de risque du cancer et les mesures préventives à prendre. Enfin, des dépistages du cancer du sein et du col de l’utérus sont à l’agenda à travers le pays tout le long de l’année.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires