Déviations routières à Port-Louis: nouveaux horaires pour les fonctionnaires ?

Avec le soutien de
Les déviations routières en vigueur dans la capitale depuis le mardi 6 février causent énormément de ralentissement sur la route.

Les déviations routières en vigueur dans la capitale depuis le mardi 6 février causent énormément de ralentissement sur la route.

Qui dit déviations routières dit embouteillage, dit retard au travail. Depuis hier, mardi 6 février, certaines routes de la capitale ont été fermées dans le sillage des travaux de construction de l’autopont Decaen. Afin d’en mesurer l’impact, le ministère de la Fonction publique mène actuellement un sondage. Celui-ci durera cinq jours. Et déterminera s’il faut revoir les heures d’arrivée, et de travail, des fonctionnaires.

C’est ce que révèle Narendranath Gopee, président de la Federation of Civil Service Union. Le syndicaliste a eu une rencontre avec le ministre Eddy Boissézon, hier. Il s’élève contre le fait que les éventuels retards des fonctionnaires soient déduits de leurs casual leaves. D’autant que la situation est indépendante de leur volonté, fait-il ressortir. Narendranath Gopee précise cependant être contre le flexitime vu que «les fonctionnaires ont des responsabilités familiales».

Le président de la Federation of Civil Service Union a également eu une rencontre avec le responsables des ressources humaines de la fonction publique, la semaine dernière. Il en a profité pour évoquer les appréhensions des employés. 

Dans la foulée, ils ont convenu qu’il faut aussi trouver une formule pour éviter tout abus de la part de certains fonctionnaires. En effet, ces derniers pourraient utiliser les embouteillages causés par les déviations routières pour justifier leur retard, alors que la raison est tout autre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires