Homicide involontaire: «Je craignais que les gens me frappent à la suite de cet accident»

Avec le soutien de
Le procès intenté à Mahadeven Mardaymootoo a été appelé ce mardi 6 février devant le magistrat Raj Seebaluck en Cour intermédiaire.

Le procès intenté à Mahadeven Mardaymootoo a été appelé, ce mardi 6 février, devant le magistrat Raj Seebaluck en cour intermédiaire.

Il fait l’objet d’une accusation d’homicide involontaire par imprudence et a plaidé non coupable devant la cour intermédiaire. Le procès intenté à Mahadeven Mardaymootoo a été appelé ce mardi 6 février devant le magistrat Raj Seebaluck. L’inspecteur Ootim, affecté au poste de police de Terre-Rouge, a procédé à la lecture de la déposition de l’accusé. Mahadeven Mardaymootoo raconte qu’il est détenteur d’un permis de conduire et possède une fourgonnette enregistrée au nom de sa mère.

«C’était le 23 août 2015 et je prenais la direction de Grand-Baie pour me rendre à Port-Louis. Je roulais à 55 ou 60 km/h sur la voie lente et il n’y avait pas de lumière sur la route» a-t-il expliqué dans sa déposition.

«Tout à coup, une personne en t-shirt rouge est apparu devant moi. J’ai tourné le volant et j’ai senti que la voiture avait percuté quelqu’un. J’ai vu des gens qui couraient. Je craignais qu’ils me frappent à la suite de cet accident», poursuit le chauffeur.

Selon ses dires, il se serait confié à son père, qui l’aurait demandé d’aller se reposer. «Je me suis dit que j’allais rapporter cette affaire à la police plus tard et mon véhicule était partiellement endommagé. Je ne peux dire si la personne est tombée ou si elle était blessée. Je n’ai pas eu le temps de voir ce qui s’est passé», poursuit-il. Pour lui, il est clair qu’il n’y avait pas de passage clouté.

A une question de l’avocat de la défense, Me Asif Moollan, le témoin, en l'occurrence un policier, concède que le chauffeur ne roulait pas à vive allure. Le procès se poursuivra le 2 avril prochain vu que les autres témoins ont brillé par leur absence en cour.

Les faits remontent au 23 août 2015 où l’homme de 30 ans, chauffeur de van, aurait tué un piéton qui avait surgi devant lui sur la route de Riche-Terre, tout près d’une usine. La victime s’appelait France Johnny Chinnapien.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires