Conseil de district de Moka: le président démissionne, motion de blâme contre son adjoint

Avec le soutien de
Nandkumar Balloo a donné sa démission ce lundi 5 février.

Nandkumar Balloo a soumis sa démission, ce lundi 5 février.

Remue-ménage au sein du conseil de district de Moka, ce lundi 5 février. Alors qu’une motion de blâme était présentée contre le vice-président, le président, lui, a choisi de démissionner…

La majorité des élus souhaitait que son mandat à la tête du conseil de district de Moka dure deux ans. Or, Nandkumar Balloo a démissionné comme président cet après-midi. Après seulement une année.

«Il était convenu que je fasse un an. Ti enn laranzman sa. Inn ariv mo ler pou alé. Sé tou», explique-t-il. Dans la foulée, Nandkumar Balloo annonce que les prochaines élections du conseil auront très probablement lieu le vendredi 9 février.

Entre-temps, les élus du conseil de district de Moka ont déposé, aujourd’hui, une motion de blâme contre le vice-président, Vinaye Busawon. Ils estiment que c’est inacceptable que ce dernier occupe ces fonctions depuis trois ans. «Il est temps de donner la chance aux autres», dit un des conseillers questionné à ce sujet.

D’autres conseillers font, eux, valoir que pendant cinq ans d’affilée, il y a eu deux vice-présidents venant du village de St-Pierre. «Il est temps que d’autres villages soient représentés au niveau du conseil», font-ils comprendre.

Des développements à venir

N’empêche que la motion de blâme contre Vinaye Busawon a finalement été retirée après la démission du président, dans l’après-midi. «Maintenant, il est clair qu’il y aura des élections. Nous attendons plusieurs autres développements d’ici à la fin de cette semaine», expliquent des élus.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires