Décès de Ritish Bundhoo, 14 ans: l’autopsie conclut à la noyade

Avec le soutien de
Ritish Bundhoo aurait été victime d’une plaisanterie qui a mal tourné.

Ritish Bundhoo aurait été victime d’une plaisanterie qui a mal tourné.

Ses proches soupçonnaient qu’il aurait peut-être été agressé. Or, l’autopsie pratiquée sur le corps de Ritish Bundhoo, 14 ans, a conclu à une asphyxie due à la noyade.

C’est dans la matinée de ce dimanche 4 février que le corps sans vie de l’adolescent a été repêché à Île aux Aigrettes, par les garde-côtes de Mahébourg. Il était porté manquant depuis vendredi après-midi. C’est samedi 3 février que son père, Ravishankar Bundhoo, avait rapporté sa disparition à la police de Mahébourg.

Ritish Bundhoo avait quitté son domicile, à Bambous, vendredi 2 février, pour se rendre chez sa tante à Ville-Noire. Il aurait rejoint son cousin à Blue-Bay, explique sa soeur Varsha. Et alors qu’ils se trouvaient au Mahébourg Waterfront, une plaisanterie aurait mal tourné. L’adolescent se serait alors enfui.

Sa mère, Reshma Bundhoo, indique, elle, que  sa nièce aurait reçu un appel de Ritish dans la soirée de vendredi. Le garcon aurait dit à sa cousine de venir le chercher, qu’il se trouvait dans un endroit qui ne lui était pas familier. La communication aurait par la suite été coupée et les proches de Ritish Bundhoo n’ont plus eu de nouvelles de lui. Jusqu’à ce que son corps soit repêché ce matin…

Ses funérailles devraient avoir lieu demain, lundi 5 février.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires