MMM: pas de motion contre Obeegadoo devant le comité central

Avec le soutien de
L’absence de Pradeep Jeeha et d’Aadil Ameer Meea n’est pas passée inaperçue, ce jeudi 1er février, à Pointe-Canon, pour la commémoration de l’abolition de l’esclavage.

L’absence de Pradeep Jeeha et d’Aadil Ameer Meea n’est pas passée inaperçue, ce jeudi 1er février, à Pointe-Canon, pour la commémoration de l’abolition de l’esclavage.

Revirement de situation. La motion de blâme adoptée lundi par le bureau politique (BP) du MMM, contre Steve Obeegadoo, ne sera pas présentée devant le comité central (CC) du parti lors de sa prochaine réunion. Le secrétaire général des mauves, Ajay Gunness, explique que tout a été dit mardi lors du BP. «Les militants se sont exprimés. Chacun a eu l’occasion de dire ce qu’il pense et cela s’arrête là. Il n’y aura pas de sanction. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire qu’une motion du bureau politique passe devant le comité central», maintient-il.

Depuis que cette motion de blâme a été votée contre Steve Obeegadoo, suite à l’interview accordée à l’hebdomadaire Week-End dimanche dernier, nous apprenons que plusieurs comités régionaux du MMM ont exprimé leur soutien à l’ancien ministre de l’Éducation. Ce, à travers des groupes «WhatsApp».

Sur les 80 membres du comité central, entre 35 à 40 membres devaient le soutenir si jamais il y avait un vote. D’autant plus que cinq membres du BP avaient voté contre la motion et deux se sont abstenus. Ils étaient 21 à suivre la démarche de Paul Bérenger. Un soutien à Steve Obeegadoo aurait embarrassé et divisé davantage le MMM.

Toutefois, l’affaire ne semble pas être close pour autant. Il est fort probable que trois comités régionaux réclament une assemblée des délégués pour demander des explications à la direction des mauves sur cette volte-face.

Par ailleurs, le trésorier, Aadil Ameer Meea et le leader adjoint du MMM, Pradeep Jeeha, n’étaient pas présents à la cérémonie de dépôt des gerbes hier, à Mahébourg, pour commémorer le 183e anniversaire de l’abolition de l’esclavage.

Le leader adjoint était parmi ceux qui avaient défendu Steve Obeegadoo, lundi. D’ailleurs, Pradeep Jeeha, qui ne manque d’ordinaire quasiment pas la cérémonie de Mahébourg, a brillé par son absence. Il avait pris la parole l’année dernière lors de cette célébration tandis que cette année, c’est le leader du parti qui a tenu un discours. Les trois politiciens concernés n’étaient pas joignables ce jeudi 1er février.

Commentant leur absence, Ajay Gunness déclare que tous les membres du MMM étaient invités. «Comme chaque année, il y a des absents pour diverses raisons. Nous ne pouvons pas forcer les gens à assister à la cérémonie», dit-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires