Navin Ramgoolam: «Je suis étonné qu’il n’y a pas eu de suspension dans l’affaire Gaiqui»

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam à Pointe-Cannon ce jeudi 1er février pour la commémoration du 183e anniversaire de l'abolition de l'esclavage.

Navin Ramgoolam à Pointe-Canon ce jeudi 1er février pour la commémoration du 183e anniversaire de l'abolition de l'esclavage.

Des membres du Parti travailliste étaient à Pointe-Canon ce jeudi 1er février à l’occasion du 183e anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Lors de son discours, Navin Ramgoolam s’est dit fier que «mo gouvernma inn resi met Le Morne kouma patrimwann de limanité.»

Il est également revenu sur les raisons derrière la mise sur pied de la Commission justice et vérité. «Bizin ferm sa plé lesklavaz la», a-t-il affirmé.

Navin Ramgoolam a aussi évoqué l’affaire Gaiqui. «C’est extraordinaire qu’il n’y a pas eu de suspension jusqu’ici. Il y a cover-up dans cette affaire. Les Mauriciens sont devenus trop passifs.»

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires