Décès de Dilan Eléonore à Madagascar: l’Attorney General ordonne l’ouverture d’une enquête

Avec le soutien de
Le jeune homme est décédé à Madagascar le 24 novembre 2017.

Le jeune homme est décédé à Madagascar le 24 novembre 2017.

L’Attorney General, Maneesh Gobin, dit être en présence d’éléments suffisamment probants pour justifier une enquête sur la mort de Dilan Eléonore. Après l’exhumation du corps du jeune homme, mardi 30 janvier, il souhaite, dans l’intérêt public, que la police mauricienne démarre une enquête.

C’est ce qui ressort d’un communiqué émis ce mercredi 31 janvier par le bureau de l’Attorney General. Selon le communiqué, les éléments en question sont inquiétants et requièrent une investigation au pénal car il s’agit là de la mort d’un citoyen mauricien. L’Attorney General conseille ainsi au commissaire de police d’agir en conséquence.

Les doutes d’Elvis Eléonore ont, en effet, été confirmés sur le décès de son fils, Dilan. Hier, mardi 30 janvier après l’exhumation du corps de ce dernier au cimetière de Saint-Pierre, l’autopsie a révélé qu’il est mort des suites d’une hémorragie sous-arachnoïdienne suivant une fracture du cou.

Après avoir pris connaissance du rapport, Elvis Éléonore a porté plainte au Central Criminal Investigation Department (CCID). Il a également demandé aux autorités malgaches d’initier une enquête. La branche Interpol de Maurice a transmis le rapport de l’autopsie à Interpol Madagascar.

La famille de Dilan Éléonore est représentée par un panel d’avocats, notamment Mes Showkut Oozeer et Rouben Mooroongapillay.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires