Forcé à boire de la soude caustique: Louis Didier Papie incrimine deux individus avant de mourir

Avec le soutien de
La victime a rendu l’âme à l’hôpital SSRN à Pamplemousses, hier, mardi 30 janvier.

La victime a rendu l’âme à l’hôpital SSRN à Pamplemousses, hier, mardi 30 janvier.

Louis Didier Papie, un habitant de Cap-Malheureux âgé de 59 ans, a rendu l’âme à l’hôpital SSRN, à Pamplemousses, hier, mardi 30 janvier. Il y avait été admis depuis le 3 décembre après avoir été contraint de boire de la soude caustique.

C’est ce qu’il a avancé aux policiers du poste de Grand-Baie, qui avaient enregistré sa déposition après les faits. Selon Louis Didier Papie, un employé de Business Enterprise, il était chez lui, le 2 décembre dernier, lorsque deux individus auraient débarqué chez lui à bord d’une Mercedes. Ils l’auraient ensuite forcé à avaler de la soude caustique.

Dans le cadre de cette affaire, il avait incriminé deux hommes. Soit François Ecroignard, un habitant de Rose-Hill âgé de 47 ans, et Sheik Elahi Doomun, un habitant de Saint-Pierre âgé de 49 ans. Ils avaient été arrêtés le 27 décembre dernier. La police poursuit son enquête.

Par ailleurs, Louis Didier Papie était connu des services de police pour des délits de détournement de fonds et d’autres opérations illégales.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires