Affaire David Gaiqui: Ravi Rutnah lance un ultimatum à Mario Nobin

Avec le soutien de
Ravi Rutnah et Sanjeev Teeluckdharry n’ont pas caché leur colère à leur sortie de la cour de Curepipe ce lundi 29 janvier.

Ravi Rutnah et Sanjeev Teeluckdharry n’ont pas caché leur colère à leur sortie de la cour de Curepipe, ce lundi 29 janvier.

La suspension des policiers impliqués dans l’affaire David Gaiqui. C’est ce que réclament les avocats de celui-ci. Me Ravi Rutnah a lancé un ultimatum au Commissaire de police pour qu’il prenne une décision. C’était lors de la comparution de David Gaiqui en cour de Curepipe, ce lundi 29 janvier.

«Le Commissaire de police doit prendre une décision d’ici ce soir. Au cas contraire, nous entreprendrons une action légale contre le CP et les policiers impliqués dans cette affaire», a-t-il déclaré.

Ravi Rutnah a aussi pris pour cible la Human Rights Commission. Il déplore la lenteur de cette instance à initier une enquête. «Je demande que le contrat de ceux siégeant sur cette commission soit résilié.»

Me Sanjeev Teeluckdharry a mis en garde les limiers de la CID. «Beware», a lancé le Deputy Speaker.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires