Il y a 9 ans  ans, le 29 janvier 2009: Anil Gayan et Hassen Rojoa lancent un nouveau parti politique

Avec le soutien de
Anil Gayan et Hassen Rojoa avaient créé le FNM en 2009. 

Anil Gayan et Hassen Rojoa avaient créé le FNM en 2009. 

EphéméridesEn ce 29 janvier 2009, la presse rapporte que Me Anil Gayan a annoncé, la veille, la création d’un nouveau parti politique : le Front National Mauricien (FNM). Les autres fondateurs du parti sont : l’animateur radio Hassen Rojoa, les avocats Prakash Bheeroo et Ashley Hurrunghee, l’océanographe Vassen Kuppaymootoo et l’ancien militant Atma Doolooa, aujourd’hui décédé.

Anil Gayan est, alors, un ancien ministre de Sir Anerood Jugnauth. Après une carrière au Parquet, l’avocat entre en politique en 1982. Il se joint au Mouvement Militant Mauricien (MMM) et se fait élire dans la circonscription No 17 (Curepipe-Midlands) sous la bannière de l’Alliance MMM-Parti Socialiste Mauricien (PSM).

Après la cassure au MMM en 1983, Anil Gayan se retrouve au côté d’Anerood Jugnauth pour créer le Mouvement Socialiste Militant (MSM). Il sert comme ministre des Affaires Etrangères jusqu’à sa démission en 1986.

Plus tard il revient au MSM. En 1995, il est battu à Mahébourg-Plaine Magnien, mais aux élections de septembre 2000, il retrouve un siège au Parlement. Il est nommé au ministère des Affaires étrangères. Il y reste jusqu’à décembre 2003 quand il est muté au Tourisme.

Battu aux élections de 2005, Anil Gayan prend du recul par rapport à la politique. Et c’est en 2009 qu’il refait surface en créant le  FNM. Il explique que son parti rejette tout arrangement avec le Parti travailliste qui est au gouvernement ou avec le MMM ou le MSM qui sont dans l’opposition. « Notre parti sera la troisième force », dit Gayan. Il déclare  combattre le PTr, le MSM et le MMM parce que « ces partis sont responsables de la pourriture dans le pays.»

Par la suite Anil Gayan se présentera sans succès à des élections. En 2014, il se joint à Ivan Collendavelloo pour créer le Muvman Liberater. Elu à Beau-Bassin-Petite Rivière, en alliance avec le MSM, il devient ministre de la Santé avant de revenir au Tourisme, l’année dernière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires