L’indice de confiance des entrepreneurs au plus haut niveau

Avec le soutien de
La consommation des ménages est en nette hausse, selon le rapport de la MCCI.

La consommation des ménages est en nette hausse, selon le rapport de la MCCI.

C’est une première. L’indice de confiance des entrepreneurs atteint 123 points en ce début d’année 2018. C’est le plus haut niveau de cet outil de mesure de la Chambre de commerce et d’industrie de Maurice (MCCI) depuis son lancement en 2010. Ce résultat de l’enquête effectuée du 26 décembre au 12 janvier a été rendu public, hier. 


Depuis la dernière mesure, l’indice a augmenté de 8,5 %, signe fort d’une excellente conjoncture économique et d’un regain d’optimisme des entrepreneurs en 2017. En revanche, toute l’année 2016 avait été marquée par un climat de récession d’absence d’anticipation positive. 


Effet combiné du salaire minimal sur le pouvoir d’achat des ménages et des mesures pour relancer la demande interne. Mais aussi, dans l’expectative des investissements futurs liés aux projets infrastructurels majeurs que sont le Metro Express, le Road Decongestion Programme et le complexe sportif en vue des Jeux des îles de l’océan Indien qui se tiendront en 2019. 


Élaboré sur la base de la méthodologie CESifo de l’Organisation de coopération et de développement économiques, le baromètre économique de la MCCI indique le quadrant «Reprise et Expansion». Le mixte, du ressenti des entrepreneurs sur la situation actuelle, et des projections d’activité des trois mois à venir, peut résulter en quatre options: expansion, surchauffe, récession ou reprise. 


En se fondant sur leurs ventes d’octobre à décembre, 28 % des enseignes ont constaté une nette augmentation de leurs chiffres et 62 % une stabilisation appréciable. Elles n’étaient que 10 % à faire part d’une régression. Alors que c’est le même pourcentage à envisager l’avenir avec inquiétude, ils sont dorénavant 24 % des chefs d’entreprise à prévoir une amélioration de leurs revenus et 66 % à prudemment tabler sur un maintien de leurs chiffres d’affaires prévisionnels. Toutefois, les indicateurs combinés, d’après le calcul de la MCCI, laissent augurer un climat de développement d’activités commerciales très positif. 


L’analyse de la MCCI se décline aussi au vert tous secteurs confondus. Cette hausse de la confiance, que ce soit dans le commerce, les services ou le secteur manufacturier, s’est répétée tout au long de l’année 2017. La confiance en la reprise du secteur du commerce arrive en tête avec un bond de 9,4 %. Les enseignes constatent une nette croissance de la consommation des ménages et des ventes. 


L’industrie talonne le commerce en affichant une augmentation de la confiance de 9,3 %. Pour sa part, le secteur des services termine l’année 2017 avec une progression de 6,2 %, moindre que les deux premiers cités, mais constante. D’ailleurs, la bonne gestion des stocks des entreprises confirme ce dynamisme multisectoriel. 


La situation économique mondiale n’est pas en reste. Selon la MCCI, l’institut allemand CESifo annonce une croissance de l’indicateur de confiance atteignant +17,1 points, après quasiment six années. Précédemment, c’est au deuxième trimestre 2011 que ce niveau avait été atteint. Selon le rapport, «l’économie mondiale devrait continuer à s’accélérer en 2018, malgré une dynamique modérée»


Par ailleurs, ce climat de confiance généralisée devrait favorablement impacter le produit intérieur brut (PIB) en 2018. Se basant sur les données de Statistics Mauritius, en glissement annuel, la MCCI prédit que «le taux de croissance du PIB devrait s’établir à 4 % pour 2017 et à 4,4 % pour 2018». Pour ce faire, la MCCI a tenu en compte l’évolution économique en 2017 et a émis l’hypothèse que cette dynamique se maintiendra au prochain trimestre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires