Vol chez Thomas Cook: arrêté, un suspect fait état de brutalité policière

Avec le soutien de
Cédric Larue a été présenté devant le tribunal de Pamplemousses ce vendredi 26 janvier.

Cédric Larue a été présenté devant le tribunal de Pamplemousses, ce vendredi 26 janvier.

Il aurait été contraint de passer aux aveux pour un vol qu’il n’a pas commis. C’est ce qu’a déclaré Cédric Larue, un habitant de Résidence Vallijee, devant le tribunal de Pamplemousses, ce vendredi 26 janvier.

Il a été arrêté hier, jeudi 25 janvier. La police le soupçonne de faire partie d’un gang qui s’attaque aux bureaux de change pour y commettre des vols.

En novembre dernier, Rs 900 000 avaient été emportées du bureau de change de Thomas Cook, à Arsenal. Quelques semaines plus tard, ce même bureau de change avait à nouveau été visité par des voleurs.

Une accusation provisoire de larceny breaking at night a été déposée contre Cédric Larue aujourd’hui. Mais il a laissé entendre qu’il a été contraint d’avouer ce vol sous la contrainte. Allant plus loin dans ses déclarations, Cédric Larue a avancé qu’il a été victime de brutalité policière et qu’il aurait été blessé à la tête.

De ce fait, le magistrat a ordonné qu’il soit examiné par un médecin. Le suspect a également porté plainte pour brutalité policière à la Commission des droits de l’homme. Il a retenu les services de Me Nadeem Hyderkhan.

Outre Cédric Larue, la police avait arrêté trois autres suspects dans cette affaire, hier jeudi 25 janvier. Dont un dénommé Yannick Louise, un habitant de Résidence Vallijee âgé de 33 ans et de deux frères qui habitent à Pailles.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires