Parricide à GRSE: Ronny Ramchurn reconduit en cellule jusqu’au 30 janvier

Avec le soutien de
Ronny Ramchurn a comparu en cour de Moka ce vendredi 26 janvier. La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle. 

Ronny Ramchurn a comparu en cour de Moka ce vendredi 26 janvier. La police a objecté à sa remise en liberté conditionnelle. 

Ronny Ramchurn a comparu devant la cour de Moka sous une accusation provisoire de meurtre, ce vendredi 26 janvier. Le jeune homme de 26 ans a été arrêté hier, jeudi 25 janvier par la police de Bel-Air après que le corps sans vie de son père, l’ex-caporal Krishnaduth Ramchurn, a été retrouvé mort à son domicile à Grande-Rivière-Sud-Est.

La police a objecté à a se remise en liberté conditionnelle. De ce fait, Ronny Ramchurn a été reconduit en cellule policière jusqu’au 30 janvier en attendant sa prochaine comparution.

L’ex-caporal Ramchurn, âgé de 65 ans, n’avait pas donné signe de vie depuis le dimanche 21 janvier. Son frère avait signalé sa disparition à la police le mercredi 24 janvier. Il s’était même rendu chez Krishnaduth Ramchurn pour prendre de ses nouvelles. Ronny Ramchurn ne lui avait toutefois pas ouvert.

Ce n’est qu’hier, jeudi 25 janvier, que la police de Bel-Air devait découvrir le corps sans vie de la victime qui avait été recouvert de ciment. Interrogé, Ronny Ramchurn n’aurait pas tardé à confesser son crime. Laissant entendre qu’il ne supportait pas le fait que son père entretienne une relation extraconjugale avec une femme de la région.

Par ailleurs, l’autopsie pratiquée par le chef du service médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a attribué la cause du décès à une fracture de la nuque.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires