Dévergondage allégué: accusé d’avoir incité deux ados à avoir des rapports sexuels avec des prostituées

Avec le soutien de
Le procès se poursuivra en cour intermédiaire le 26 mars.

Le procès se poursuivra en cour intermédiaire le 26 mars.

Il nie tout en bloc. «Ce n’est pas vrai», clame ce helper âgé de 32 ans. Il est accusé d’avoir incité deux mineurs âgés de 14 et 15 ans à avoir des rapports sexuels avec des prostituées du jardin de la Compagnie. En outre, il lui est reproché de leur avoir donné des instructions pour commettre un vol.

Le procès qui lui est intenté a été appelé devant la cour intermédiaire, le mardi 23 janvier. Représenté par Me Imtihaz Mamoojee, l’accusé a plaidé non coupable aux accusations de causing a child to be sexually abused et giving instructions to commit a crime.

Appelé à la barre des témoins, un policier a procédé à la lecture de la déposition de l’accusé. L’habitant avait raconté à la police que le 15 février 2007, il s’était rendu à proximité d’un magasin de la localité pour acheter des fleurs. Il a toutefois nié avoir donné des instructions à un des mineurs qui travaillaient dans le magasin pour commettre un vol. 

Selon l’accusé, le propriétaire du magasin aurait une dent contre sa famille et c’est la raison pour laquelle il aurait fait ces allégations contre lui. «Ce jour-là, on m’avait tabassé. Mon frère avait dû intervenir», a expliqué l’homme de 32 ans, qui dit avoir reçu des soins à l’hôpital. 

Dans une autre déposition lue en Cour, il a démenti avoir emmené les deux adolescents au jardin de la Compagnie pour avoir des relations sexuelles avec des prostituées. Toutefois, l’habitant de Pailles a été identifié par le chauffeur du taxi à bord duquel il aurait voyagé en compagnie des deux mineurs. 

Par ailleurs, en cour, le policier a concédé qu’il n’a probablement pas expliqué à l’accusé les charges qui pèsent sur lui. Et hier, l’une des accusations contre l’habitant de Pailles a été rayée. Il s’agit de celle où il aurait incité le jeune de 14 ans à avoir des rapports sexuels avec des prostituées.

Le procès se poursuivra le 26 mars.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires