Permis de construction: le Premier ministre rappelle à l’ordre les collectivités locales

Avec le soutien de
Le PM a inauguré la troisième voie entre Le Gouly et Bois-Chéri en passant par Grand-Bassin, ce jeudi 25 janvier.

Le PM a inauguré la troisième voie entre Le Gouly et Bois-Chéri en passant par Grand-Bassin, ce jeudi 25 janvier.

Elle fait 2,4 km et est d’une largeur de six mètres. Il s’agit de la nouvelle route qui a été inaugurée dans l’après-midi de ce jeudi 25 janvier, à Grand-Bassin. Etaient présents le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et Nando Bodha, ministre des Infrastructures publiques.

Les travaux de cette troisième voie entre Le Gouly et Bois-Chéri qui relie la route de Grand-Bassin, a débuté en avril 2017. Le Premier ministre a exprimé sa satisfaction en ce qui concerne la concrétisation de ce nouveau projet qui, selon lui, n’a pas engendré de coûts supplémentaires. «Je fais un constat de tous les travaux qui ont été initiés afin que les pèlerins puissent faire leur pèlerinages dans les meilleurs conditions possibles. Certaines personnes disent que je suis trop présent. Mais cela ne changera en rien ma philosophie», insiste le Premier ministre.

Il ajoute que cette année, le pèlerinage se fera dans de meilleures conditions et qu’il y aura moins d’embouteillage sur les routes. «Cette nouvelle route a coûté plus de Rs 65 millions. Les experts que j’ai consultés ont trouvé que les normes de nos routes sont satisfaisantes. Nous devons cependant continuer à améliorer nos infrastructures.»

Il n’a pas manqué de tirer à boulet rouge sur le gouvernement précédent en évoquant les fissures qui ont été notées sur la route Terre-Rouge–Verdun. «Komié million larzan piblik pou mété ankor ladan», s’interroge Pravind Jugnauth. Et de poursuivre : «Sans compter les fissures dans les réservoirs. Il y a encore d’autres projets qui n’ont pas été faits correctement. Mo apel sa kaless kasé.»

Kanwars surdimensionnés

Son objectif, dit-il, est de transformer le pays en y apportant une touche de modernité. Évoquant les projets routiers à l’agenda de son gouvernement, il lance un appel aux pèlerins de Maha Shivaratree de ne pas construire des kanwars surdimensionnés qui bloqueront la circulation. «Nou diman zot pa blok trafic.»

Parlant du cyclone Berguitta et des pluies torrentielles, il fait ressortir que certaines régions n’ont pas les infrastructures adéquates pour évacuer l’eau. «Collectivités locales bizin véyé ki tou kondision respekté avan donn enn Building Permit. Akoz éna dimounn inn konstrir lakaz lor kanal ek lor bann drin. Nou pou fer boukou campagne sensibilisation lor la.»

De son côté, le ministre Nando Bodha s’est réjoui que les travaux de construction de cette route se sont achevés plus tôt que prévu. «Les travaux devaient en principe se terminer en février», explique le ministre des Infrastructures publiques.

Plusieurs projets routiers

De plus, dit-il, plusieurs projets routiers sont à l’agenda afin de décongestionner le trafic. Il y aura quatre bypass, dont l'un  qui passera par Bois-Chéri. Ce qui évitera aux pèlerins de passer par Vacoas», Et d’ajouter que ce projet coûtera Rs 500 millions.

«Par ailleurs, pour le pèlerinage de Maha Shivaratree, 400 000 personnes sont attendues à Grand-Bassin, ce qui représente environ 200 000 véhicules. Pour soulager le trafic, on travaille actuellement à construire une route entre La Vigie et Beaux-Songes. Ce qui permettra aux pèlerins de passer par Vacoas», soutient Nando Bodha. Ce n’est pas tout. Il avance qu’un rond-point sera construit entre La Marie et Pétrin afin de désenclaver la région Sud.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires