Projet hôtelier à Pomponette: Ah Yan demande que le permis EIA du promoteur soit révoqué

Avec le soutien de
 Georges Ah-Yan invite le public pour une manifestation le dimanche 28 janvier sur la plage de Pomponette.

Georges Ah-Yan invite le public pour une manifestation le dimanche 28 janvier sur la plage de Pomponette.

En mode guerrier, Georges Ah Yan a réuni la presse, ce jeudi 25 janvier, au centre social Marie-Reine-de-la-Paix, à Port-Louis. À l’agenda : le dossier de la plage de Pomponette qui fait toujours débat.

Lors de cette conférence de presse, le travailleur social a annoncé qu’une nouvelle manifestation se tiendra sur la plage de Pomponette, ce dimanche 28 janvier. «On invite le public à venir en grand nombre. Plusieurs personnes prendront la parole et expliqueront les enjeux environnementaux de ce projet», explique le porte-parole du Forum des citoyens libres (FCL). Il est catégorique : «Morisien bizin pa vinn étranzé dan so pei.»

Il explique qu’une lettre adressée au ministère de l’Environnement, en date du 7 novembre 2017, est tombée dans l’oreille d’un sourd. Celle-ci faisait état du permis Environment Impact Assessment (EIA) accordé au promoteur du projet hôtelier de Pomponette en mai 2007. «L’EIA a été transféré au promoteur en août 2017 par nul autre que le ministère de l’Environnement. Or la loi est claire. Un EIA a une validité de trois mois seulement, selon l’Environmental Protection Act de 2002. De ce fait, l’EIA qui a été transféré a expiré et n’est pas valide», soutient Georges Ah Yan. 

Mise en demeure

C’est pour cette raison, dit-il, qu’il demande au ministère de l’Environnement de remédier à la situation et de révoquer l’EIA du promoteur de Pomponnette, Clear Ocean Hotel and Resorts Ltd. Au cas contraire, avance Georges Ah Yan, il n’aura d’autre choix que de se tourner vers la justice. «On servira une mise en demeure au ministère de l’Environnement et on se tournera vers la Cour suprême pour demander une injonction contre ce projet.»

Par ailleurs, il fait ressortir que le FCL envisage deux gros projets pour cette année. «Nou pou répertorié tou ban wetland ki éna dan Moris. Ena prozé ki pé fer lor wetland. Li pa korek. Nou pou répertorié tou ban wetland ki resté ek nou pou diman gouvernman met sa lor lalis patrimoine nasional pou ki préserv zot de bann konstriksion sovaz.»

Deuxièmement, il annonce le recensement des Pas géométriques qui n’ont pas encore été exploités dans le pays. «Nou pou diman gouvernman aret fer devlopman lor sa bann Pas geométrik-la ek met zot lor patrimoine nasional. Morisien bizin pa vinn étranzé dan so pei.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires