Il chute du toit de sa maison lors du passage de Berguitta: Serge Gérard Nayna n’a pas survécu

Avec le soutien de
Serge Gérard Nayna était admis à l’hôpital Victoria, à Candos, depuis le mercredi 17 janvier.

Serge Gérard Nayna (en médaillon) était admis à l’hôpital Victoria, à Candos, depuis le mercredi 17 janvier.

Il était sous respiration artificielle depuis une chute du toit de sa maison, le mercredi 17 janvier, alors que le pays était en alerte cyclonique de classe 3. Serge Gérard Nayna n’a pas survécu à ses blessures. Son cœur a lâché, mardi 23 janvier, aux petites heures du matin.

Le quinquagénaire était monté sur le toit de sa maison pour retirer une antenne, pendant le passage de Berguitta. Alors qu’il descendait de l’escabeau, celui-ci a glissé et l’habitant de Tamarin est tombé la tête la première.

Comme il saignait abondamment de la tête, son fils Damien a appelé le SAMU, avant de conduire lui-même son père à l’hôpital de la région. Le jeune homme avait fustigé le retard des secours. Serge Gérard Nayna a été, dans un premier temps, transporté à l’hôpital Yves Cantin. Avant d’être transféré en urgence à l’hôpital Victoria, à Candos.

Selon le fils de Serge Gérard Nayna, des ambulances avaient eu l’aval de la police pour le transporter à l’hôpital de Candos. Or, les ambulanciers ont refusé. «Mo’nn téléfon sékour plis ki 100 fwa, mé apré dé-zer-tan edmi ki enn van SMF inn vini é pé amenn mo papa Candos».

Serge Gérard Nayna était très connu à Rivière-Noire. Il a travaillé avec des ONG pour transformer Camp Lacol en résidence Le Tamarinier.

Toujours pendant le passage de Berguitta, une femme de 54 ans est morte dans un accident de la route, à Wooton.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires