Coups de feu à Roche-Bois: les six suspects reconduits en cellule policière

Avec le soutien de
C’est aux alentours de 03h00 que la maison a été prise pour cible le 30 décembre dernier.

C’est aux alentours de 03h00 que la maison a été prise pour cible, le 30 décembre dernier.

Ils se sont constitués prisonniers hier au poste de police d’Abercrombie. Viken Rengasamy Ramsamy, 40 ans, directeur de Security Active Services, Jean Danilo Empeigne, un peintre de 31 ans, les agents de sécurité Brayane Khaidoo, 27 ans, Ricardo Fidèle, 22 ans, Tristan Daniel Max Payet, 19 ans et Sameenaden Moonesawmy, 34 ans, ont comparu en la cour de district de Port-Louis, ce mardi 23 janvier.

Une accusation de «damaging property by band» a été logée ce 23 janvier et il leur est reproché d’avoir endommagé six motocyclettes appartenant à Pamela Pothano, à la rue Blanche, Roche-Bois. La police a objecté à leur remise en liberté et ils ont été reconduits en cellule policière jusqu’au 30 janvier.

Pour rappel, un groupe de videurs travaillant dans une boîte de nuit sise à Grand-Baie aurait mal digéré l’ingérence de l’habitant de Roche-Bois dans une dispute entre deux jeunes originaires de cité Bois-Marchand, à Terre-Rouge, survenue le 30 décembre 2017. Les gros bras se seraient alors rendus chez Angelo Thomas pour tirer des coups de feu et lancer des pierres.

C’est aux alentours de 03h00 que la maison a été prise pour cible. La bâtisse venant d’être construite, personne n’y habite encore. Angelo Thomas résiderait entre-temps chez sa mère, dont le domicile, à Ste-Croix, a également subi des dégâts occasionnés par des jets de pierre. Six  motocyclettes, qui étaient garées dans la cour, ont été endommagées. Depuis, les suspects étaient activement recherchés

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires