Chagos: malgré l’échéance repoussée, Maurice remet son dossier cette semaine

Avec le soutien de
Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

La date butoir initiale pour la soumission du dossier Chagos à la Cour Internationale de Justice (CIJ) était le 30 janvier. Et Maurice compte bien la respecter. A la demande d’autres pays et organisations internationales, telles que l’Union Africaine (UA), l’échéance a été repoussée au 1er mars 2018.

Dans un communiqué de presse publié jeudi dernier, la CIJ explique que l’UA peut également déposer en cour et pourrait être en mesure de fournir des informations relatives à la séparation des Chagos de Maurice en 1965. De ce fait, la CIJ a décidé d’étendre la date limite pour toutes les soumissions.

Par conséquent, la date butoir à laquelle d’autres états membres pourraient également soumettre leurs commentaires et autres dossiers écrits à la CIJ au 15 mai 2018. Cette échéance était prévue au départ pour le 16 avril. A l’hôtel du gouvernement, on avance, toutefois, que l’échéance repoussée ne change rien pour Maurice. Le dossier, déjà prêt, sera imprimé et soumis dans les jours qui viennent, soit d’ici ce vendredi.

Outre la copie digitale, il se pourrait que le dossier soit remis à l’ambassade de Maurice à Bruxelles, pour être, par la suite, déposé à la Haye. Une fois que ce sera fait, la CIJ devra établir un calendrier pour les auditions. En ce qui concerne les documents et plaidoiries soumis, seules les parties directement concernées pourront en prendre connaissance en ligne.

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires