Fortes pluies: les habitants de Tranquebar de nouveau affectés

Avec le soutien de
Plusieurs familles à Camp-Manna ne savent pas où dormir ce lundi 22 janvier, leurs maisons en tôle ayant été submergées par des eaux boueuses.

Plusieurs familles à Camp-Manna ne savent pas où dormir ce lundi 22 janvier, leurs maisons en tôle ayant été submergées par des eaux boueuses.

Les fortes pluies causées par le passage du cyclone Berguitta avaient complètement inondé leurs maisons. C’est la raison pour laquelle les habitants de Camp-Manna à Tranquebar n’avaient eu d’autre choix que de se tourner vers des centres de refuge.

Mais voilà qu’ils sont de nouveau touchés par les intempéries ce lundi 22 janvier à la suite des averses orageuses qui se sont abattues sur la capitale. Leurs maisons en tôle ont une nouvelle fois été submergées par les eaux. Ce soir, disent-ils, ils ne savent pas où dormir.

Depuis qu’ils sont rentrés chez eux le vendredi 19 janvier, le centre de refuge dans lequel ils s’étaient abrités durant le passage de Berguitta, à savoir le centre de boxe de Tranquebar, est fermé. Plusieurs de ces familles ont des enfants en bas âge. Leur calvaire n’est pas loin d’être terminé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires