«Braderie» des plages: Arvin Boolell prend position en faveur d’Aret Kokin Nu Laplaz

Avec le soutien de
C’est sur Facebook que le député rouge a exprimé son soutien au collectif Aret Kokin Nu Laplaz.

C’est sur Facebook que le député rouge a exprimé son soutien au collectif Aret Kokin Nu Laplaz.

Le tout nouveau député de la circonscription n°18, Belle-Rose–Quatre-Bornes, aurait-il entendu l’appel d’Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL) ? Alors que le collectif dénonçait le silence de l’opposition sur ce qu’il qualifie de «braderie» des plages publiques, c’est sur Facebook qu’Arvin Boolell leur a exprimé son soutien. «AKNL I stand up with you», affirme-t-il.

Ainsi, écrit le député rouge, «Yan Hookoomsing et les membres d’AKNL méritent le soutien de la population afin de protéger et sauver les plages publiques existantes». Il estime que le collectif oeuvre dans l’intérêt public. «On peut certes ne pas toujours être d’accord avec eux, mais sur ce point et plusieurs autres ‘relevant matters’, ils ont raison», ajoute Arvin Boolell.

Il propose dans la foulée que la liste des plages publiques soit rendue publique. «By socializing knowledge and information the power to amplify the results of collective action become inevitable. The issue transcends all barriers», insiste Arvin Boolell.

C’est sur Facebook que le député rouge a exprimé son soutien
au collectif Aret Kokin Nu Laplaz.

Mobilisation à Pomponette aujourd’hui

De leur côté, les membres du collectif Aret Kokin Nu Laplaz se réunissent ce dimanche 21 janvier, à partir de 14 h 30, à la plage de Pomponette. Une invitation a été lancée à la population pour les rejoindre.

Selon AKNL, ce sera l’occasion d’avoir les «dernières informations» ainsi que de se remobiliser avant de poursuivre le combat. Le collectif s’oppose, en effet, au projet hôtelier de Clear Ocean Hotel and Resorts Ltd.

Selon Yan Hookoomsing, jour après jour la situation se corse. Il dénonce les barricades installées sur la plage, ainsi que la présence d’hommes armés de sabres. Ces derniers, recrutés par le promoteur hôtelier, «assureraient la sécurité» des lieux. D’ailleurs, en début d’année, il avait consigné une Precautionary Measure à cet effet.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires