Nine-Year Schooling: «On nous a utilisés comme des cobayes !» fustige une Remedial Teacher

Avec le soutien de
Dans le cadre du Nine-Year Schooling, des Remedial Teachers avaient été recrutés dans les écoles primaires.

Dans le cadre du Nine-Year Schooling, des Remedial Teachers avaient été recrutés dans les écoles primaires.

Leur contrat ne sera pas renouvelé. Du moins, pas dans l’immédiat. Une trentaine de Remedial Teachers des écoles primaires se retrouvent au chômage technique. 

Leur contrat est arrivé à terme en novembre dernier. C’est un représentant du Mauritius Institute of Training and Development leur a fait comprendre que celui-ci ne sera pas renouvelé. 

Une Remedial Teacher, parlant sous le couvert de l’anonymat, déplore le fait que ses collègues et elle n’ont pas été informés de cette situation dès l’an dernier. «Nous aurions pu trouver un autre emploi en attendant. Il a fallu qu’on leur demande des explications pour être mis au courant. Ils nous ont utilisés comme des cobayes !» 

Ce groupe a été embauché après avoir passé des entretiens en décembre 2015. Ils ont suivi un cours pour une période de quatre mois avant de recevoir leur Teacher Certificate (Primary Education Program). Ces Remedial Teachers ne sont pas rattachés à des classes en particulier. Ils sont envoyés dans 40 écoles primaires à travers le pays selon le besoin. 

Sans emploi du jour au lendemain

Le recrutement et la formation de ce groupe d’enseignants s’inscrivent dans le cadre de la réforme du Nine-Year Schooling. Leurs contrats avaient été renouvelés une première fois en mars 2017, soit un an après qu’ils ont été embauchés.

Une centaine de Supply Teachers des collèges se trouvent également dans la même situation. Depuis le début de l’année, ils ont été remplacés par des enseignants qui ont été recrutés sur une base permanente par la Public Service Commission. 

«À la rentrée, certains ont reçu leur termination letter, d’autres ont été priés d’attendre qu’il y ait des places vacantes. Du coup, ils se retrouvent sans emploi du jour au lendemain», confie un Supply Teacher. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires