Ligue 1: l'Uruguayen Gustavo Poyet nouvel entraîneur de Bordeaux

Avec le soutien de
Gustavo Poyet,  âgé de 50 ans, est le nouvel entraîneur de Bordeaux.

Gustavo Poyet,  âgé de 50 ans, est le nouvel entraîneur de Bordeaux.

L'ancien entraîneur de Sunderland et de l'AEK Athènes Gustavo Poyet, un Uruguayen âgé de 50 ans, est le nouvel entraîneur de Bordeaux, a annoncé le président du club Stéphane Martin samedi soir sur Canal+ Sport, diffuseur de la rencontre contre Nantes remportée par les Bordelais (1-0).

«Il a une expérience de joueur intéressante», a estimé Stéphane Martin à propos de Poyet, qui a notamment évolué avec le FC Grenoble à la fin des années 1980, la Real Saragosse en Espagne (1990-97), Chelsea et Tottenham en Angleterre de 1997 à 2004.

«C'est quelqu'un qui a beaucoup bourlingué, qui parle Français, qui a une expérience multiculturelle» et «qui nous a tapé dans l'oeil», a encore dit le dirigeant bordelais, deux jours après le limogeage de Jocelyn Gourvennec. Il sera «accompagné de Mauricio Taricco et Fernando Menegazzo comme adjoints», a par ailleurs indiqué le club girondin sur son compte Twitter.

L'Uruguayen, qui avait démissionné à l'automne 2017 de son poste d'entraîneur du Shanghai Shenhua, en Chine, n'était pas le premier choix du club girondin, provisoirement 11e du championnat de France après son fragile succès sur la pelouse de Nantes samedi (1-0, but de Nicolas De Préville à la 26e minute).

Après le départ de Jocelyn Gourvennec, conclu au lendemain d'une défaite à domicile contre Caen mercredi (2-0), c'est le nom du Belge Michel Preud'homme qui avait d'abord émergé. Mais la piste de l'ancien meilleur gardien du monde (1994) et ancien coach du FC Bruges s'est refroidie quand Bordeaux a appris qu'il fallait payer une indemnité à l'ancien club de l'entraîneur belge.

«Mon problème, c'est que je ne suis pas un entraîneur libre», a expliqué samedi ce dernier sur le site de l'hebdomadaire France Football. «Il faut payer une indemnité à mon club de Bruges. Une indemnité assez importante. C'est l'explication que les dirigeants de Bordeaux m'ont donnée. Cela montait très haut pour le club.»

Poyet aura en tout cas fort à faire pour redresser la situation des Girondins de Bordeaux, son président parlant même d'une «opération commando». Si le club au scapulaire reste désormais sur deux victoires lors de ses trois derniers matches, il n'avait auparavant pas gagné depuis la fin novembre et n'a plus que le championnat à jouer après ses éliminations des coupes nationales.

Ils ont en outre perdu leur capitaine Jérémy Toulalan, qui a demandé et obtenu la résiliation de son contrat à la suite du départ de son ancien entraîneur Jocelyn Gourvennec.

Dans l'immédiat, les Girondins seront au repos lundi et reprendront l'entraînement «lundi à 16h», a annoncé le club sur Twitter. Ils retrouveront lae championnat de France le dimanche 28 janvier avec un match périlleux, en l'occurrence la réception de l'Olympique Lyonnai, au Matmut Atlantique pour la 23e journée.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires